Le bâtiment Origine, en 2017 pendant sa construction à Québec. Le projet a profité des analyses de Gestimat. Situé dans l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres à Québec, Origine repose sur 13 étages, dont 12 en bois. Il a été construit par NEB (Nordic Structures, EBC et Synchro Immobilier).

Gestimat : Un outil pour la construction à faible empreinte carbone

Une mobilisation de tous les acteurs de l’industrie forestière permet, depuis plusieurs mois, de traiter de différents aspects de la forêt québécoise. Après l’aménagement, l’exploitation contrôlée et les défis technologiques, nous parlerons d’innovation et des prochains enjeux pour ce secteur d’activités. La forêt en général procure 60 000 emplois au Québec et génère un chiffre d’affaires de 19 milliards $. Groupe Capitales Médias poursuit cette série d’articles pour mieux faire connaître la forêt d’ici. Prochain rendez-vous : le 16 novembre. 19e de 20

Quantifier, analyser et comparer l’empreinte carbone des matériaux choisis afin que les projets de construction soient plus écologiques, telle est l’utilité de Gestimat. Développée dans le cadre de la charte du bois, cette plateforme Web novatrice a été conçue au Québec et mise en ligne en mai par le Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois (Cecobois), en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

S’inscrivant dans l’engagement gouvernemental de la charte du bois, cette application permet de comparer les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour des structures de bâtiments construites avec différents matériaux tels que le bois, l’acier et le béton. En offrant une expertise technique, Gestimat contribue à faire connaître les meilleures pratiques. Comme la lutte contre les changements climatiques passe nécessairement par la diminution des émissions de GES, le logiciel vise à valoriser l’utilisation du bois dans les projets de construction puisqu’il s’agit d’une ressource renouvelable qui emprisonne le CO2.

«On sait, par plusieurs études de bâtiments, qu’on a presque toujours une réduction de gaz à effet de serre quand on utilise le bois par rapport à d’autres matériaux, soutient la conseillère technique de Cecobois, Caroline Frenette. Cet outil va permettre aux professionnels d’avoir, en 15 à 20 minutes, une évaluation rapide plus ciblée de cette réduction-là par rapport à un projet précis.»

Ingénieure civile spécialisée en science du bois, Caroline Frenette est conseillère technique chez Cecobois.

La modélisation des scénarios est réalisée à partir de l’estimation des quantités de matériaux en fonction de bâtiments types ou en indiquant les quantités de matériaux spécifiques à un projet. «Le MFFP voulait que les professionnels soient à même d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre de différents scénarios qu’on dit de référence et d’être capables d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre liées aux matériaux de structure, explique Mme Frenette. Quand on change une structure en acier et en béton par une structure en bois, quels sont les gains? Cette information est ensuite traitée dans le cadre de la charte du bois et de l’exemplarité gouvernementale avec d’autres informations comme la performance des différents systèmes […]. Donc, c’est une information qui va leur [les utilisateurs de Gestimat] permettre de décider d’utiliser le bois ou non dans différents bâtiments publics.»

Dans le cadre de la mesure d’exemplarité gouvernementale de la charte du bois, les différents ministères et organismes gouvernementaux peuvent, par le biais de Gestimat, partager les données de leurs analyses de GES avec le MFFP.

Gestimat découle d’un mandat confié par Québec en novembre 2016 à Cecobois. Le développement de l’application Web s’est fait en collaboration avec un comité technique composé de professionnels du gouvernement et de la Société québécoise des infrastructures (SQI). «En partant des bases de données qui avaient déjà été développées par le gouvernement provincial, l’idée était d’avoir un outil qui était simple pour les professionnels», mentionne l’ingénieure civile spécialisée en science du bois.