Denis Lebel, président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec

Denis Lebel: changer le monde par la forêt

MATANE – Alors qu’il était chef adjoint de l’opposition à Ottawa et député de la circonscription de Roberval-Lac-Saint-Jean depuis 2007, Denis Lebel a quitté la politique en juin 2017 pour devenir président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ). «Quand j’ai vu cette possibilité, ça m’a vraiment motivé à changer le monde», s’exclame l’ancien parlementaire.

C’est lorsqu’il a découvert toutes les possibilités d’avenir de la forêt québécoise, principalement comme solution dans la lutte aux changements climatiques, qu’il a décidé de «changer de vie».

«Dans des régions du monde comme la Californie et la Colombie-Britannique, on se sert beaucoup de la forêt […] pour stocker le carbone et combattre les changements climatiques, fournit comme exemple M. Lebel. Quand on m’a présenté cet aspect-là, […] c’est un des éléments importants qui a motivé le gars du Lac-Saint-Jean que je suis. J’étais le gars de la forêt à Ottawa. À chaque fois qu’il y avait un dossier sur la forêt, ça venait dans ma cour.»

Depuis qu’il est à la tête du CIFQ, Denis Lebel est animé par la volonté de contribuer à ce que la forêt québécoise soit en santé et qu’elle se régénère pour la société de demain.

+

QUELQUES CHIFFRES

50 ans
Le cycle de vie de la forêt

1 %
Le volume annuel de bois récolté

100 %
L’utilisation de l'arbre

60 000
Le nombre d’emplois reliés à la forêt au Quebec