Ordre des ingénieurs du Québec: plus de place pour les femmes et les immigrants

Zone Ingénierie

Ordre des ingénieurs du Québec: plus de place pour les femmes et les immigrants

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
La profession d’ingénieur connaît de grands changements et s’adapte aux réalités d’aujourd’hui. La relève, l’offensive pour attirer des femmes et la rareté de la main-d’œuvre constituent quelques-uns des défis de l’heure dans le secteur de l’ingénierie. Le Groupe Capitales Médias aborde quelques-uns de ces aspects à l’aube du mois de l’ingénierie et à la veille de l’année marquant le centenaire de la création de l’Ordre des ingénieurs du Québec.
Des besoins criants chez Bombardier Transport et EXP

Zone Ingénierie

Des besoins criants chez Bombardier Transport et EXP

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE — Pendant que l’actualité fait davantage état des suppressions d’emplois chez Bombardier Transport, la multinationale, avec ses nombreux projets de mobilité à travers le monde, a pourtant plus que jamais besoin de relève et de main-d’oeuvre. Chez EXP, une firme d’ingénierie qui compte plus de 1 000 employés dans 25 bureaux du Québec, les besoins sont tout aussi criants.
Christian Dubé, sommité internationale en compatibilité électromagnétique

Zone Ingénierie

Christian Dubé, sommité internationale en compatibilité électromagnétique

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE — Certains se souviendront, à une certaine époque, de l’aspirateur qui générait de la neige dans le téléviseur ou, plus récemment, du four à micro-ondes qui coupe le système Wi-Fi des utilisateurs de Google Home. Ces phénomènes sont causés par des interférences électromagnétiques. Dans le domaine du transport sur rail, c’est beaucoup plus complexe. Par conséquent, Bombardier Transport peut compter sur Christian Dubé, un expert reconnu mondialement pour sa spécialité en compatibilité électromagnétique.