Vin

Les précieux conseils d'Alfred du 4 juillet

Cette semaine, Sébastien Légasse, chef sommelier d'Alfred, vous présente un vin rouge biologique de l’appellation Pays d’oc fait avec passion et amour du terroir languedocien. Comme la semaine dernière, et pour souligner cette fois-ci la fête états-unienne, Sébastien vous embarque en Californie avec un chardo 2017 aux arômes de zeste de citron et de pêche blanche. Pour le dernier vin, on reste en Californie, pourquoi la quitter ? Il vous est suggéré un vin mature et séduisant tant à sa couleur qu’à ses arômes, qui saura vous rappeler les vertus des vins Californiens !

Son invité, Philippe Danon, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, vous présente une éclatante syrah du producteur Leeuwenkuil, aux aromatiques jeunes et fruitées qui saura accompagner le classique gigot d’agneau. Il vous est également proposé un authentique vin rouge italien de Barbaresco discret, fidèle et complexe. Bonne dégustation!

Gayda Syrah Pays D'Oc 2017

Les impressions de Sébastien Légasse:
Une fois de plus le Languedoc nous sort un lapin de son chapeau!  Le Domaine Gayda n’a pas une histoire sur plusieurs générations avec un blason et une devise en latin…  il ne date que de 2004. C’est la passion du vin qui a réuni les 3 fondateurs, basée sur l’amour du terroir languedocien, les pratiques biologiques et la volonté de produire des vins de qualité.  Leur vignoble est situé au pied des Pyrénées, au sud-ouest de Carcassonne, et ils travaillent aussi avec des vignerons partenaires sur d’autres parcelles. La vendange et le tri se font manuellement, assurant une qualité irréprochable des baies qui feront le vin.  La robe est d’un violet intense et le nez est d’une belle intensité avec beaucoup de fruits noirs et d’épices douces.  En bouche, on retrouve les mêmes arômes qu’au nez, avec une note florale de violette en rétro. À servir avec une grillade, burger ou côtes levées. Pensez à rafraîchir un peu vos rouges en cette belle saison et vous profiterez pleinement du divin nectar!

Prix régulier : 15,50 $
Nb d’étoiles: 3/5
Catégorie: Vin rouge
Pays: France
Appellation: Pays d'Oc
Producteur: Gayda
Taux de sucre: 2,0 g/l
POD: 2019-2022
Code SAQ: 14033815

***

Stag’s Leap Chardonnay 2017

Les impressions de Sébastien Légasse:
En cette fête nationale états-unienne, profitons-en pour souligner l’excellent travail de leurs vignerons.  Pour certains d’entre vous, Stag’s Leap rappellera le jugement de Paris en 76, où des vins français et californiens s’affrontaient à l’aveugle, avec des chardonnays et des cabernets sauvignons.  Château Montelena avait remporté pour les blancs et Stag’s Leap pour les rouges.  Malgré les critiques, cet événement a mis en évidence la qualité des vins californiens.  C’est avec son chardo 2017 que j’ai été charmé cette semaine.  Avec un nez minéral et une touche de beurre frais, ce vin blanc nous propose une délicatesse et une ampleur intéressante.  Les arômes de zeste de citron et de pêche blanche s’harmonisent dans une texture caressante en raison d’un bâtonnage modéré des lies.  À servir des pâtes fraîches au saumon avec une sauce à la crème (et vin blanc!) ou encore une chaudrée de palourde. 

Prix régulier :35,60 $
Nb d’étoiles: 4 étoiles/5
Catégorie: Vin blanc
Pays: États-Unis, Californie
Appellation: Napa Valley
Producteur: Stags' Leap Winery
Taux de sucre: 2,8 g/l
POD: 2019-2022
Code SAQ: 00747444

***

Decoy Pinot Noir Sonoma County 2017

Les impressions de Sébastien Légasse:
Du producteur Duckhorn, voici leur cuvée de pinot noir de la vallée de Sonoma. Issus de parcelles de Sonoma Coast, de Russian RIver Valley et de Carneros, les raisins sont vinifiés par les mains expertes de Tyson Wolf qui est à la barre de Decoy depuis 2016.  Après la vinification, le vin séjourne 8 mois dans des barriques de chêne à 30% neuves.  Le millésime 2017 a commencé sous la pluie, mais la suite est parfaite, amenant le raisin à une pleine maturité.  J’ai aimé la couleur rubis d’intensité modérée et les arômes de fruits rouges. En bouche on a du corps, mais pas trop, on remarque les fraises et des canneberges cuites sur une trame tannique souple.  Beau vin, qui démontre tout le potentiel de la Californie et à un prix fort raisonnable pour la qualité.  À servir avec un magret de canard ou un filet de porc avec des champignons à l’ail.

Prix régulier : 32,25 $
Nb d’étoiles: 4 étoiles/5
Catégorie: Vin rouge
Pays: États-Unis, Californie
Appellation: Sonoma Valley
Producteur: Duckhorn Wine Company
Taux de sucre: 2,0 g/l
POD: 2019-2023
Code SAQ: 12486597

+

Leeuwenkuil Syrah Heritage 2015

Prix : 58,25$
Nb étoiles: 4/5
Catégorie: Vin rouge
Pays: Afrique du Sud
Appellation: Swartland
Producteur: Leeuwenkuil
Taux de sucre:  4 g/l
POD: 2020-2030
Code SAQ: 13519178

Qu’est-ce que ça sent? 

Au nez, un vin très aromatique et jeune. S’ouvre sur des notes de fruits bleus sauvages et de fruits noirs. On perçoit des notes sensuelles du Syrah : lavande, violette, poivre et genièvre.

Qu’est-ce que ça goûte?

En bouche un vin équilibré et aromatique. Une acidité d’alcool bien balancée, des tannins très soyeux avec des notes de fruits bleus, épicés. Et enfin, des notes de café moka avec un final floral et poivré.

On boit ça avec: 

Une pièce de viande grillée
Pour un accord classique gigot d’agneau

Sommelier : Philippe Danon

***

Produttori del Barbaresco

Prix : 41,35$
Nb d'étoiles:  4.5/5
Catégorie : Vin rouge
Pays : Italie
Appellation : Barbaresco
Producteur : Produttori del Barbaresco
Taux de sucre: 1,3 g/l
POD: 2020-2038
Code SAQ: 12558909

Qu’est-ce que ça sent? 

Vin plutôt discret et complexe. Notes de fruits rouges sauvages, cerise noir, rose séchée, garrigue et épices douces. Aucune sensation de fût neuf.  

Qu’est-ce que ça goûte?

Un vin balancé sur sa structure tannique et vive, avec un style vraiment classique. Fidèle aux arômes perçus et à l’olfaction des arômes de feuille de tomate. Cigare et fruits acidulés se rajoutent. Une expérience classique du Barbaresco

On boit ça avec: 

Ravioli de viande (cerf, canard, bœuf), sauce au vin rouge, champignon boréal.
Carré d’agneau en croûtes d’herbes et tomates séchées.  

Sommelier : Philippe Danon

Le toast de Marie-Michèle

D’excellentes notes pour la vallée du Rhône

CHRONIQUE / Grâce à ma collaboration au Guide Phaneuf, la période estivale est pour moi un vrai marathon : dégustations, rédaction et correction. Tout se passe entre juin et septembre. Bien que je ne fasse que le tiers du travail de l’auteure Nadia Fournier, je peux vous affirmer que c’est un redoutable chantier ! Cette année, la vallée du Rhône a particulièrement retenu mon attention et plusieurs de ses vins ont remporté quatre étoiles.

Avec une grande production de vins rouges (81 %), principalement à base de grenache, de syrah et de mourvèdre (le fameux assemblage appelé GSM dans notre jargon), la vallée du Rhône offre des vins très polyvalents et accessibles qui se consomment à l’année. Voici trois rouges qui seront parfaits pour accueillir l’automne à bras ouverts.

Le Toast de Marie-Michèle

Pour que l’été s’étire…

CHRONIQUE / L’arrivée du mois de septembre signifie pour plusieurs, le retour à un quotidien plus routinier. Afin d’étirer l’ambiance estivale, je vous présente ici trois vins qui vous laisseront, en bouche, l’impression que la saison des barbecues est encore à nos portes.

Unlitro 2018, Ampeleia (code SAQ : 14 110 500 ; 26,90 $)

À la vôtre

Doux août

CHRONIQUE / Tandis qu’une petite accalmie s’installe au vignoble, je vous propose de vous désaltérer avec un grüner veltliner autrichien biodynamique disponible pour la première fois en SAQ, un rouge pour les BBQ de grandes occasions et un pinot noir abordable!

Wagram 2018, Am Berg Grüner Veltliner, Bernhard Ott
23,80 $ • 12646520
12 % • 1,4 g

S’il y a un cépage qui me fasse saliver, c’est bien le grüner veltliner. Sa fraîcheur et sa minéralité semblent avoir été conçues sur mesure pour accompagner la saison estivale. Je découvre ce grüner pour la première fois, comme la plupart des Québécois d’ailleurs. Après avoir résisté aux avances de la SAQ pendant nombre d’années (me raconte l’agent qui représente le domaine au Québec), le talentueux vigneron Bernhard Ott a finalement accepté de partager quelques caisses de ses précieux avec les Québécois. C’est donc le moment ou jamais de mettre la main sur cet arrivage de cuvées biodynamiques convoitées de la région de Wagram, en Basse-Autriche. 

C’est évidemment cultivé et vinifié de la manière la plus naturelle possible. Tant et si bien que le vigneron est devenu un véritable maître reconnu des vinifications aux levures indigènes. Comme vin de patio, on pourrait difficilement mieux faire. C’est frais, minéral, sec, et, en prime, on a une texture ronde et enveloppante. Aie-je besoin d’en rajouter? Ah, vous allez adorer sa jolie finale saline! Sortez les coquillages, les pâtes au pesto ou les chips sel et vinaigre, selon l’envie du moment.

Actualités

Les multiples facettes du pinot noir

CHRONIQUE / Cultivé en Gaule avant l’arrivée des Romains pour sa finesse et ensuite raffiné en Bourgogne, le pinot noir est aujourd’hui produit à travers le monde où il se révèle sous différents profils. En rouge, cette variété est une excellente candidate pour la consommation estivale. Voici quelques suggestions pour vous faire découvrir ses multiples facettes.

Pinot noir 2017, Willamette Valley, Cloudline (code SAQ : 11 334 161 ; 24,55 $)

Le toast de Marie-Michèle

Trois blancs rafraîchissants

CHRONIQUE / Depuis quelques semaines, la chaleur est au rendez-vous et c’est tant mieux ! Mais avec cette température, l’envie de boire des rouges corsés et charnus est mise de côté au profit des vins blancs frais et rassasiants. Voici trois suggestions qui plairont autant au bord de la piscine que sur les terrasses, autour d’un bon repas.

Prémices d’Automne 2018, IGP Vin du Québec, Les Artisans du Terroir (code SAQ : 742 429 ; 13,95 $)

vins

Opération écimage

Penedès 2016, Tuvi (or not to be), Sumarroca

15,35 $ •  13574687 •  12,5 % •  < 1,2 g •  l • Vinification vegan

Le toast de Marie-Michèle

Accords pour le BBQ

CHRONIQUE / Pour réussir un accord mets et vin avec une cuisine sur le barbecue, il faut opter pour un vin goûteux, doté d’une belle structure. Des arômes fumés, épicés ou grillés sont un atout. Voici trois vins pour accompagner vos grillades estivales.

Chardonnay 2016, Niagara Peninsula, Tawse (Code SAQ : 11039736 18,95 $)

Le Toast de Marie-Michèle

En mode rosé!

CHRONIQUE / Il s’est fait attendre au printemps, mais le beau temps semble bel et bien installé pour la saison des vacances! Et pour célébrer l’été, voici quatre rosés coups de cœur :

Pinot noir 2018, Bicicleta, Cono Sur (Code SAQ : 11959348; 10,60$)

À la vôtre

À vue d’œil

CHRONIQUE / Je vous parlais justement des Jeunes Vignes de xinomavro du jeune Apostolos Thymiopoulos dans ma dernière chronique. Tendance obsessionnelle avec le vigneron ou le cépage? Si l’histoire ne le dit pas encore, une chose est sûre, je fonds pour cette bouteille qui est fort probablement mon rosé « découverte » de l’été! Oubliez tout ce que vous connaissez du rosé et préparez-vous à sortir des sentiers battus. Ce 2016 a séjourné 12 mois en fûts de chêne de plusieurs passages, ce qui est de prime abord assez inhabituel pour un rosé. Inspiré de la biody, sans collage ni filtration, qui plus est. Le nez interpelle la tarte à la fraise, et le point culminant de ce vin réside dans sa texture voluptueuse. Goûteux, gourmand et pertinent. Bref, un rosé qui est loin d’être beige!

Macédonia 2016, Rosé de Xinomavro, Domaine Thymiopoulos
19,90 $ •  13567524 •  
13 % • 5,1 g/l   •  

Vin

Les précieux conseils d'Alfred du jeudi 11 juillet

Cette semaine, Sébastien Légasse, chef sommelier d'Alfred, vous présente un vin biologique espagnol de caractère relevé par une forte présence de prune et un soupçon de fumée. Par la suite, destination le Chili avec un Viña Vik! Ce vin rouge issu de 5 cépages, dont le cabernet sauvignon, s’associera idéalement avec un morceau d’agneau au barbecue! Son invité, Guillaume Saint-Julien, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, vous recommande un éclatant mousseux de Champagne, qui une fois en bouche, bercera délicatement votre palais. Il vous est par la suite proposé un vin rouge, du Domaine Thymiopoulos, sublimé avec des aromatiques vibrantes et élaborées, qui saura accompagner vos plus belles grillades! Bonne dégustation!

Celler Acustic Ritme Priorat 2016

Les impressions de Sébastien Légasse:
Albert Jané a travaillé jusqu’à l’âge de 33 ans dans le vignoble de son père dans la région du Penedès en Espagne. Malgré sa formation comme vétérinaire, il a décidé de quitter le giron familial pour acheter ses propres parcelles où se trouvaient de vieilles vignes, entre 20 et 80 ans d’âge, dans les appellations Montsant et du Priorat. Sa philosophie est de comparer ses vins à une musique “acoustique”, mettant en valeur le terroir avec une signature d’agriculture biologique. La robe de cette cuvée est de couleur violette de bonne intensité. L’été 2016 fut très sec et les raisins en ont profité, développant des arômes d’épices douces et de prunes, pour cet assemblage de carignan et de grenache.  Les tanins sont serrés et l’acidité bien balancée. La prune est présente de même qu’une note de fumée. Franchement délicieux, il accompagnera une viande rouge et des légumes grillés.

Prix régulier: 29 $
Cote: 4 étoiles/5
Catégorie: Vin rouge
Pays: Espagne
Appellation: Priorat
Producteur: Celler Acustic
POD: 2018-2021
Code SAQ: 14013224

***

Le toast de Marie-Michèle

Débuter l’été avec du Vinho Verde!

CHRONIQUE / Aromatiques et rafraîchissants, les vins du Vinho Verde sont un incontournable pour accueillir l’été. Riche d’un savoir-faire datant de deux millénaires, cette région au nord du Portugal produit principalement du vin blanc et une petite quantité de rouge et de rosé. Avec des taux d’alcool allant de 8,5% à 14%, une quarantaine de cépages autorisés dans l’appellation et neuf sous-régions de production, il est juste d’affirmer que les vins du Vinho Verde offrent une palette de dégustation très étendue. Il n’y a qu’à mettre les vins suivants côte à côte pour le constater.

Vinho Verde 2018, Aveleda (code SAQ: 5322; 10,95 $)

À la vôtre

À la rescousse de la pollinisation!

CHRONIQUE / Cette semaine, ça bourdonne dans le vignoble et on fait sauter des corps morts! À boire : un rouge grec sensationnel, un cava brut nature à mini-prix et un chianti classico des grandes occasions.

Naoussa 2017, Xinomavro Jeunes vignes, Domaine Thymiopoulos
18,30 $ • 12212220
13,5 % • 3,2 g/l
Vinification vegan

Depuis qu’il a repris les rênes du domaine familial, le jeune Apostolos Thymiopoulos a su redonner un véritable élan à sa région et au cépage xinomavro. À Naoussa, contrée continentale et montagneuse du nord du pays —

rappelant le Piémont à certains égards —, les vignes sont exposées à un climat plus frais, et donnent des cuvées possédant une identité propre. C’est composé à 100 % de xinomavro — un cépage similaire au nebbiolo (tiens donc!) — issu d’une culture suivant les préceptes de la biodynamie (non certifié). Côté cave, l’approche se veut minimaliste avec fermentation aux levures naturelles, sans collage, ni filtration.

Au nez, les arômes de confiture de fraises maison et d’herbes fraîches s’enchaînent et font saliver. Les tanins sont à peine perceptibles et le fruit est jeune, fougueux. Non, mais quelle candeur! Un rouge de grandes soifs pour « s’abreuver » généreusement lorsque le thermomètre atteint des sommets. Top!

Vin

Les précieux conseils d'Alfred du jeudi 27 juin

Cette semaine, Sébastien Légasse, chef sommelier d'Alfred, vous présente un savoureux rosé de l’appellation Sancerre fait à 100% de pinot noir. Ensuite, direction Paso Robles en Californie avec un assemblage rhodanien en blanc vinifié par Austin Hope. Nous terminons avec un splendide vin de l’AOC Pessac-Léognan, un peu plus cher, et certains diront que ce n’est pas sérieux, mais comme disait Jean Cocteau: «Rien de plus sérieux que le plaisir...» Son invité, Guillaume Saint-Julien, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, vous offre un rosé du Château Vignelaure qui accompagnera vos journées estivales de belles fragrances rafraîchissantes. Nous terminons ensuite avec un Rioja du millésime 2006 qui vous rappellera les plus grands! Bonne dégustation!

Domaine Vincent Delaporte à Chavignol Sancerre 2018

Les impressions de Sébastien Légasse:
Le Domaine Delaporte est constitué d’une mosaïque de parcelles sur 33 hectares de l’appellation Sancerre. Les générations se succèdent depuis le 17e siècle et c’est désormais au tour de Matthieu Delaporte d’y laisser sa trace. Aux commandes depuis 2010, il a radicalement changé l’approche en diminuant les rendements, en instaurant l’élevage en barrique et en vendangeant manuellement comme autrefois. La robe est rose avec des reflets orangés. Le nez est floral avec une présence de petits fruits rouges, typé pour cette cuvée de pinot noir à 100%. En bouche, ce vin a du corps et l’acidité amène une tension parfaite pour la gastronomie. La longueur est persistante et la gourmandise nous invite à nous servir de nouveau. À boire avec un poulet à la broche ou une paëlla accompagnée de chorizo.

Prix régulier: 29,55 $
Cote: 3,5 étoiles/5
Catégorie: Vin rosé
Pays: France
Appellation: Sancerre
Producteur: Domaine Vincent & Delaporte
Taux de sucre: 2,9 g/l
POD: 2019-2022
Code SAQ: 13314199

***

À la vôtre

Soif d’ici

CHRONIQUE / Cette fin de semaine, le bonheur est dans les vins québécois. Voici trois vins locaux pour remplir vos verres du savoir-faire d’ici!

Québec 2018, Chardonnay, La Cantina
23,95 $ • 13835841
13 % • 1,5 g/l

Le propriétaire du Vignoble Rivière du Chêne a fait le pari du vitis vinifera en 2015 et en 2016, en plantant 20 hectares de vignes. Avec ce nouveau millésime 2018 tout en éclat, nul doute que le vigneron avait vu juste. Pur coup de cœur pour ce chardonnay exotique dont le nez divulgue de vibrants arômes d’ananas et de poires séchées. Finement boisée, la trame est ample, presque ronde, énergique et généreuse. Un jeune fringant au fort goût de revenez-y, idéal pour vos grillades!

Son seul défaut? N’être disponible que dans quelques SAQ sélectionnées. Il devrait toutefois être éminemment distribué dans le réseau. Heureusement, vous pouvez le dénicher dans une poignée d’épiceries fines de la province et au Vignoble Rivière du Chêne, à Saint-Eustache. Rendez-vous sur le site web de vignoblelacantina.ca pour connaître les points de vente.

Vin

Les précieux conseils d'Alfred du jeudi 20 juin

Cette semaine, Sébastien Légasse, sommelier en chef d'Alfred, vous partage 3 découvertes à ne pas manquer! Un vin blanc grec à base de malagousia qui saura titiller vos papilles, suivi d’un rouge de l’appellation Moulin-à-Vent pour lequel vous aurez un coup de cœur assuré. Nous terminons avec un travail d’orfèvre, un Barbaresco encore jeune, mais ô combien délicieux! Son invité, Philippe Langelier, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, commence quant à lui avec un vin blanc de l’Australie d’un cépage peu commun dans la région: le gruner veltliner. Ensuite, deux rouges, l’un d’eux est la cuvée La Clape de Raul Perez suivi d’un vin du Barolo déclassé en Langhe. Bonne dégustation!

Domaine Messenicolas Moi Je m'en Fous! Malagousia 2018

Les impressions de Sébastien Légasse:
À la vue de l’étiquette, j’étais un peu sceptique. Disons simplement que je me méfie des opérations marketing dans le domaine du vin. Ce vin, composé à 100% de malagousia, est cependant très bien fait et fort savoureux. Ce cépage aromatique a d’ailleurs été sauvé in extremis au début des années 80. George Karamitros est de la cinquième génération de vigneron à travailler sur les coteaux de l’Agrafa: un massif montagneux en plein centre de la Grèce. Le résultat est splendide avec des arômes de fruits du verger et d’agrumes. En bouche, on reconnaît la pêche et le zeste de pamplemousse, soutenu par une délicate note végétale. L’acidité amène une fraîcheur qui accompagnera à merveille une salade de fruits de mer ou un ceviche de poisson.

Prix régulier: 19,40 $
Cote: 3,5 étoiles/5
Catégorie: Vin blanc
Pays: Grèce
Appellation: Karditsa
Producteur: Domaine Messenicolas
Taux de sucre: 1,3 g/l
POD: 2019-2021
Code SAQ: 13693791

***

Actualités

Consommer local pour la fête nationale!

CHRONIQUE/ Les 23 et 24 juin prochains, plusieurs Québécois seront réunis autour d’un feu de joie, d’une guitare et, bien sûr, d’un produit d’ici à la main. Voici mes découvertes locales pour souligner la fête nationale.

Un vignoble d’ici

L’automne dernier, j’ai eu la chance de visiter le Domaine du Fleuve, situé à Varennes, sur la Rive-Sud de Montréal. Un magnifique endroit où il faudra vous arrêter en road trip cet été ou lors de votre prochaine balade à vélo. Depuis quelques années, Louis Thomas poursuit le rêve de sa mère de gérer un vignoble sur les terres familiales. La particularité du domaine : des cépages alsaciens (riesling, gewurztraminer et pinot gris) en sol québécois. Au moment de ma visite, j’ai aussi dégusté, pour la première fois, un cabernet franc d’ici. Les amateurs de ce cépage seront heureux d’apprendre que le résultat est concluant ! Profitez donc de la longue fin de semaine qui s’annonce pour aller faire des provisions au Domaine du Fleuve, afin de pouvoir apprécier une ou deux bouteilles à l’occasion de la
Saint-Jean !

À la vôtre

Toute autre tâche connexe

CHRONIQUE / Cette semaine, je vous invite à mettre la fraîcheur dans votre verre avec un rosé de caractère, un effervescent pour le paternel et un blanc du Sud-Ouest. Côté vignoble, l’heure est au dérochement et à la plantation de chardonnay dans les Cantons-de-l’Est!

Tavel 2017, La Dame Rousse, Domaine de la Mordorée
31,25 $ • 12376881
• 14,5 % • 1,3 g/l •

Le Domaine de la Mordorée est un incontournable à Tavel. Ce vignoble de la Vallée du Rhône méridionale travaille en bio avec une approche biodynamique très respectueuse de l’environnement. Madeleine et Ambre Delorme mettent la main à la vigne avec instinct, ressenti et passion, et ça se perçoit dans leurs cuvées. Comme elles le soulignent si bien elles-mêmes : « La meilleure qualité possible est évidemment notre objectif, mais pas à n’importe quel prix : il n’y a pas que le résultat qui compte. » 

Reste qu’ici, la finalité mérite toute votre attention. Le quatuor grenache, syrah, clairette et cinsault possède une bonne dose de caractère, mais n’est pas pour autant dépourvu de finesse. Le fruit est beau, c’est ample et bien bien sec. Oubliez l’apéro, sortez plutôt les couverts du dimanche, car c’est du grand rosé de gastronomie!

Vin

Les précieux conseils d'Alfred du jeudi 13 juin

Cette semaine, Sébastien Légasse, sommelier en chef d'Alfred, vous présente deux vins blancs et un rouge. Pour débuter, la Grèce saura vous charmer avec un assyrtiko frais et complexe. Les amoureux de riesling seront ensuite emballés par un Grand Cru de Julien Schaal. Le rouge quant à lui, provient du nord du Rhône, de l’appellation Cornas. Un vin d’exception qui se mérite une note parfaite! Son invité, Guillaume Saint-Julien, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, vous propose deux vins rouges ainsi qu’un riesling. Le premier, de la région de Bordeaux, vous surprendra même s’il s’agit du second vin. Ensuite, un excellent Chianti-Classico qui saura vous séduire à coup sûr. Nous finirons avec l’un des meilleurs vins autrichiens, obligation absolue d’y goûter! Bonne dégustation!

Kir-Yianni Assyrtiko 2017

Les impressions de Sébastien Légasse:
Produit dans la zone IGP Florina, au nord-ouest de la Grèce, ce vin nous apporte une solide dose de fraîcheur. L’assyrtiko pousse à une altitude de 700 m dans un sol sablonneux et bénéficie d’un climat continental modéré, notamment en raison de la présence de 4 lacs à proximité. La robe est de couleur or avec des reflets verts. Le nez est charmeur et complexe avec des arômes de fleurs, de bonbons anglais et de fruits du verger. La bouche nous révèle une acidité rafraîchissante, appuyée par les parfums de fleurs blanches et de poires. La finale est d’une bonne longueur et nous amène d’agréables notes végétales et de levure. De la classique salade grecque au poisson grillé sur votre BBQ, fermez les yeux et vous aurez les pieds dans la méditerranée!

Prix régulier: 18,00 $
Cote: 3,5 étoiles/5
Catégorie: Vin blanc
Pays: Grèce
Appellation: Florina IGP
Producteur: Kir-Yianni
Taux de sucre: 1,4 g/l
POD: 2018-2021
Code SAQ: 13990592

***

Le toast de Marie-Michèle

Quoi boire avec papa ?

CHRONIQUE / Après les quelques bières qui s’ouvriront certainement autour d’un BBQ dimanche prochain à l’occasion de la fête des Pères, voici mes suggestions vinicoles à partager lors du repas qui suivra!

Chardonnay 2017, Reserva, Valle de Uco, Terrazas de Los Andes (code SAQ:13030786; 19,95$)

À la vôtre

Les vignerons philosophes

CHRONIQUE / J’espère ne pas vous avoir trop étourdis la semaine dernière avec mon récit sur la dynamisation. Chose dite, chose due : la contextualisation annoncée.

Pour Marc Théberge, la biodynamie, c’est plus qu’une méthode de culture, c’est une philosophie. Ce qui l’attire dans la démarche, c’est de créer un écosystème sur le vignoble. Plus. Un organisme autosuffisant vierge de tout intrant extérieur. Car au-delà des préparations, de la dynamisation et du calendrier — des outils pour parvenir à ses 

fins — l’objectif sous-entendu est de rendre le vignoble plus fort pour que le vin soit la meilleure version de lui-même. L’ingénieur de formation ajoute : « C’est comme un être humain, si on le nourrit bien, il sera en santé. » 

Pourtant, le clan Théberge-Rainville reste très discret à ce sujet. Ils ont bien d’autres chats à fouetter que de pourfendre les critiques des dubitatifs. Car il y a beaucoup de connotation autour de la biodynamie. S’il y a des milieux où ça passe mieux, « au Québec, on a été mis à mal par la religion. Et, en certains points, la biodynamie ça rappelle la religion. Pour les gens qui ne cherchent pas à comprendre, on a l’air weird! » soutient Marc en rigolant.

De toute façon, ils n’ont pas réponse à tout. « C’est difficile, parce qu’on ne peut pas percevoir les résultats directement. Et il y a plein de trucs que je fais que je ne comprends pas moi-même! » plaisante-il. Comme de pulvériser de la bouse de vache diluée, qui a passé l’hiver sous terre dans une corne de vache pour favoriser le développement des mycorhizes. L’idée, c’est de mettre en branle des forces homéopathiques pour rendre le sol plus réceptif.

« Le premier signe d’intelligence, c’est de se rendre compte qu’on ne comprend pas tout », rappelle-t-il. Justement, des domaines viticoles parmi les plus prestigieux du monde — dont son honorable Romanée-

Conti — et des vignerons cartésiens — comme Marc et Ève, qui ont respectivement des formations d’ingénieur et de statisticienne — adhèrent à la biodynamie. 

Mais comment diable une pratique aux fondements si controversés est-elle devenue si répandue? « À la dégustation, quand on compare les vins biodynamiques à leurs homologues en conventionnel et en bio, on perçoit plus de profondeur et de longueur », constate Marc. Après tout, la vérité est dans le verre, n’est-ce pas?

Vin

Les précieux conseils d'Alfred du jeudi 6 juin

Sébastien Légasse, le sommelier en chef d'Alfred, vous propose cette semaine un pinot noir du Chili, tout en délicatesse et en fraîcheur. Ensuite, un rosé de la vallée du Rhône, de l’appellation Tavel, qui saura vous charmer. Le dernier vin, pour les amoureux d’Amarone, ne vous décevra pas avec sa concentration et son intensité. Son invité, Philippe Danon, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, vous propose un rosé subtil et délicat suivi d’un vin grec de l’appellation Santorini. Sa dernière trouvaille est l’Esprit de Tablas 2014, complexe et aromatique, qui pourra dormir quelque temps dans votre cellier! Bonne dégustation !

Vinedos Emiliana Signos De Origen El Rincon Pinot Noir 2017

Les impressions de Sébastien Légasse:
Le vignoble Emiliana attire encore une fois mon attention et, cette fois, c’est leur pinot noir qui vole la vedette. Le Chili abrite ce vignoble qui se classe parmi les plus grands producteurs spécialisés dans la culture de vins biologiques et biodynamiques. Cette petite production, El Rincon, se distingue par la sélection parcellaire sur 3 vallées au centre et au sud du pays. L’altitude permet d’avoir la fraîcheur idéale pour la culture de ce cépage. La robe est rubis d’intensité moyenne. Au nez, c’est une explosion de petits fruits comme la framboise et le bleuet. En bouche, les tanins sont fins et les fruits sont mis en évidence. L’acidité amène une plaisante fraîcheur et l’ensemble est harmonieux. Ça sent drôlement l’apéro avec des amis, à se partager autour de charcuteries et des pâtés sur un pain croûté. Bon appétit !

Prix: 22,05 $
Cote: 3,5 étoiles/5
Catégorie: Vin rouge
Pays: Chili
Appellation: Valle de Casablanca
Producteur: Vinedos Emiliana
Taux de sucre: 2,4 g/l
POD: 2019-2021
Code SAQ: 13685539

***

Le toast de Marie-Michèle

L’Italie en trois cépages

CHRONIQUE / Depuis le mois de février, je m’occupe de la carte des vins d’un restaurant d’inspiration italienne. Être ainsi responsable d’une carte des vins, ça va. Là où est le défi... c’est qu’il s’agit d’une carte 100% italienne !

Ian d’Agata, le plus grand expert viticole italien au monde, décrit l’Italie vinicole comme un cauchemar pour celui qui décide de l’étudier en profondeur. Non seulement elle est vaste, mais elle compte plusieurs régions et appellations. On y recense pas moins de 541 variétés de cépages. J’ai donc un beau terrain de jeu à exploiter pour les prochaines années! Pour que vous puissiez m’accompagner dans mes découvertes, voici trois propositions italiennes.

À la vôtre

Semer le chaos pour établir l’équilibre

CHRONIQUE / Cette semaine, trois vins à déguster et une introduction à la biodynamie sur le Domaine Bergeville!

Touraine chenonceaux 2017, La Voûte, Joël Delaunay
22 $ | 13900956
13,5 % | 3,9 g/l

Touraine chenonceaux est une toute nouvelle AOC de la Loire née en 2011. Lors de mon passage dans la région l’an dernier, j’ai eu un immense coup de cœur pour les sauvignon blanc à l’identité propre et dépaysante de l’appellation. 

Marie et Thierry Delaunay, 5e génération du domaine, travaillent au champ en lutte raisonnée. À la cave, le vin a été élevé sur lies pendant 6 mois, et les peaux des raisins blancs ont macéré pendant plus de 20 heures. C’est bien expressif, parfumé sur des notes d’abricots et d’anis étoilé. Le fruit est mûr, la texture grasse, la persistance soutenue et la finale fruitée, captivante. 

Délicieusement sympathique et détaillé. Une appellation à surveiller!

Vin

Les précieux conseils d'Alfred du jeudi 30 mai

Cette semaine, sommelier en chef d'Alfred, Sébastien Légasse, vous propose une tournée vinicole en Italie. Tout d’abord, un sauvignon blanc de la région du Alto Adige qui saura vous plaire en apéro. La suite se déroule vers l’est, sur le bord de la mer Adriatique, avec un vin rouge généreux de caractère. C’est dans le Piémont que se termine notre périple en dégustant un nebbiolo savoureux et racé. Comme invité de Sébastien, Jean-Simon Rioux-Ranger, sommelier au Coureur des Bois Bistro Gourmand, vous invite à découvrir un rosé de gastronomie de la Corse, suivi d’un vin blanc allemand pour les amateurs de Riesling. Il termine avec un rouge, un superbe Cornas du Domaine du Coulet.

Tiefenbrunner Merus Sudtirol Alto Adige 2017

Les impressions de Sébastien Légasse:
Le domaine Tiefenbrunner est situé en Italie, au nord de Vérone, dans la région du Tyrol du Sud. C’est au tour de la cinquième génération d’y cultiver la vigne, en plus d’avoir des ententes d’approvisionnement auprès d’autres producteurs. Leur cuvée Merus, qui signifie « pure », met en évidence le caractère classique des cépages, le sauvignon blanc dans ce cas-ci. La vigne profite d’un sol crayeux avec des éclats calcaires et d’un climat modéré pour développer sa signature élégante. La robe est d’un jaune lumineux avec des reflets verts. Le nez est charmeur avec des arômes d’herbes fraîchement coupées et des notes de fruits exotiques comme l’ananas. La bouche nous donne une acidité craquante, toujours avec cet aspect végétal, mais aussi une présence de zeste d’orange. Bref, on n’a que les bons côtés du sauvignon ! À boire en apéritif avec des antipasti et un chèvre comme le Grey Owl.

Prix régulier: 24,50 $
Cote: 3,5 étoiles/5
Catégorie: Vin blanc
Pays: Italie
Appellation: Alto Adige/Südtirol
Producteur: Schlosskellerei Turmhof-Tiefenbrunner
Taux de sucre: 2,8 g/l
POD: 2018-2020
Code SAQ: 13926961

***

Le toast de Marie-Michèle

Le riesling en dégustation

CHRONIQUE / Si le riesling a trouvé sa terre de prédilection en Allemagne, on cultive aussi ce cépage un peu partout à travers le monde. Je n’ai jamais encore posé les pieds en Allemagne, mais j’espère que cela ne saura tarder ! En attendant, l’offre de la SAQ en matière de riesling allemand se limite surtout à des vins demi-secs, c’est-à-dire des vins ayant un léger taux de sucre résiduel.

Pourtant, l’auteure Nadia Fournier a écrit ceci dans sa dernière édition du Guide Phaneuf. « Les rieslings allemands ne sont pas tous sucrés, contrairement à la croyance populaire. Si on en juge par l’offre générale quand on visite l’Allemagne, on pourrait même croire que le riesling demi-sec est une espèce en voie de disparition. En vérité, depuis une bonne trentaine d’années, les Allemands se tournent plutôt vers les vins secs et la survie des rieslings demi-secs, tel qu’on les connaît, repose maintenant en partie sur la demande étrangère… »

À la vôtre

Des rosés pour l’été

CHRONIQUE / Bientôt, les beaux jours couleront à flots au rythme des 50 nuances de rose fraîchement débarquées en SAQ. À l’apéro, au repas, à la piscine — prêt, pas prêt, on sort le rosé!

Languedoc-Roussillon, Domaine de Gournier

11,70 $ • 464 602 • 13 % • 1,4 g/l

Ce rosé sec et abordable flaire la bonne affaire. Son nez affriolant pousse des notes de melons et de limes bien mûres, tandis que sa fraîcheur bien sentie souligne et rehausse les arômes floraux. Ce n’est rien de foufou, mais à moins de 12 $, c’est réglé pour vos grandes réceptions de l’été et les parties de pétanque!

À la vôtre

Déchiquetage, tour à vent et dégorgement

CHRONIQUE / Une fois de plus, les rebondissements furent nombreux au vignoble. Disons que la routine n’était pas au programme cette semaine!

Vigneronne en herbe : Semaine 3

Tout l’été, vivez avec moi mes aventures d’apprentie vigneronne au Domaine Bergeville dans les Cantons-de-l’Est.

Le toast de Marie-Michèle

La folie du homard !

CHRONIQUE / La fin de semaine dernière, c’était la folie dans les épiceries au rayon de la poissonnerie. Les gens faisaient la file pour acheter du homard, mais plusieurs sont repartis vers la maison... bredouilles. La saison du homard est bel et bien commencée, alors si vous comptez vous reprendre la fin de semaine prochaine, voici quelques suggestions qui s’accorderont à merveille avec ce petit péché mignon !

Bourgogne 2017, La Sœur Cadette, Valentin Montanet (code SAQ : 11 460 660 ; 25 $)

Le toast de Marie-Michèle

Santé à la fête des Mères !

CHRONIQUE / À l’occasion de la fête des Mères, voici quelques délicates suggestions qui plairont à votre maman !

Milton Star Mûre Sauvage

Disponible à la SAQ, à l’épicerie, au dépanneur ou directement à la Cidrerie Milton, ce cidre aromatisé à la mûre sauvage comblera la maman amatrice de cocktails. Élaboré pour plaire à une vaste gamme de consommateurs, il propose un nez très aromatique, qui charme par ses notes fruitées. La bouche est rafraîchissante et laisse un agréable goût de mûre qui perdure en finale. C’est légèrement sucré, mais nettement moins que plusieurs préparations de boissons alcoolisées disponibles sur le marché. Clé en main, il se vend en paquet de quatre canettes individuelles. Avec le soleil qui s’est enfin décidé à se pointer le bout du nez, il fera fureur dans les Garden Party !