Yves Bourque a participé à sa première épreuve des Jeux paralympiques de Sotchi dimanche, le 15 kilomètres assis, où il a pris le 20e rang.

Yves Bourque termine 20e du 15 kilomètres assis en ski paranordique

À leur première épreuve des Jeux paralympiques de Sotchi, les skieurs paranordiques Sébastien Fortier et Yves Bourque se sont respectivement classés 18e et 20e, dimanche, au 15 kilomètres assis.
Les Russes ont réussi le triplé en s'emparant des trois premières places de l'épreuve. Roman Petushkov a été le plus rapide, inscrivant un chrono de 40 min 51,6 s. Il a été suivi d'Irek Zaripov, deuxième en 41 min 55,1 s et d'Aleksandr Davidovich, troisième en 42 min 8,6 s.
Sixième grâce à un chrono de 43 min 6,9 s, l'Albertain Chris Klebl a signé la meilleure performance canadienne.
Le parcours glacé a entraîné les Québécois Bourque et Fortier à jouer de prudence. «Les conditions étaient rapides, mais il fallait rester vigilant», a expliqué Bourque, blessé à l'épaule droite. «Je ne voulais pas risquer de ravoir une autre blessure à ma première course, alors j'ai été prudent.»
Le fondeur de 48 ans a eu une petite baisse d'énergie dans le dernier tiers de la course. «J'ai décidé ensuite de ne plus pousser au maximum pour me garder des réserves pour les prochaines courses.»
À ses premiers Jeux paralympiques, Bourque a été impressionné par l'ambiance qui régnait au Complexe de ski de fond et de biathlon Laura, surtout grâce au triplé russe. «Nous sommes dans la cour des grands et ça paraît. C'est vraiment une coche au-dessus de ce que j'avais déjà vu, autant par l'ambiance que par les performances.»
Son coéquipier a aussi trouvé les conditions compliquées. «Sur le plat, il n'y avait pas de problème, mais dans les descentes, il y avait de bons virages. C'est ce qui a été difficile», a mentionné Sébastien Fortier, qui a chuté à quelques occasions.
«À l'entraînement, tu peux choisir ton rythme et ta ligne, mais en course, tout le monde veut la ligne la plus rapide alors c'est moins évident. Trois fois, j'ai dû me jeter par terre pour éviter un Américain qui a chuté devant moi.»
Le fondeur de Québec a même eu besoin de l'aide d'un membre de l'équipe d'entraîneurs pour le relever à une occasion. «Je n'étais pas capable de me relever», a expliqué Fortier, qui sur le coup, a eu peur de s'être luxé une épaule. «J'ai décidé de poursuivre la course plus relax et un coup réchauffé, ça allait quand même bien.»
Les skieurs seront de retour à l'action mercredi pour l'épreuve de sprint.
Des médailles en ski alpin
En ski alpin, le Canada a remporté deux médailles aux Jeux paralympiques de Sotchi, dimanche.
Le skieur non-voyant Mac Marcoux de Sault Ste.Marie et son guide Robin Fémy, de Mont-Tremblant, ont mérité le bronze pour la deuxième fois en deux jours, terminant troisièmes du super-G.
Caleb Brousseau, de Terrace en C.-B., a de son côté fini troisième du super-G en position assise, où Kurt Oatway de Calgary a fini neuvième.
En hockey sur luge, Adam Dixon a marqué deux fois et Dominic Larocque a fourni un but et une passe, aidant le Canada à battre la Norvège 4-0. Anthony Gale et Kevin Rempel ont ajouté deux mentions d'aide, tandis que Corbin Watson n'a reçu que six tirs. Le Canada a porté sa fiche à 2-0. Le prochain match du Canada aura lieu demain, contre les Tchèques.
En curling en fauteuil roulant, le Canada a battu la Suède 7-4 pour porter sa fiche à 3-0 dans le tournoi rotation. Aujourd'hui, la brigade va se mesurer aux Américains et à la Norvège.