Yohann Dessureault ira pratiquer le baseball en Floride dès que possible.
Yohann Dessureault ira pratiquer le baseball en Floride dès que possible.

Yohann Dessureault jouera en Floride

TROIS-RIVIÈRES — Yohann Dessureault, l’un des espoirs les mieux classés de la Mauricie en baseball, ira parfaire son jeu en Floride, dans les prochains mois. Le jeune homme espère ainsi améliorer ses chances d’être recruté par une université américaine, en septembre 2021.

Les derniers mois n’ont pas été optimaux pour le développement des jeunes athlètes qui aspirent à faire carrière dans leur sport.

Avant la pandémie, Dessureault avait reçu une invitation afin de participer à un camp de détection auquel plusieurs recruteurs du Baseball majeur étaient conviés. À sa deuxième année d’éligibilité au repêchage de la MLB, il pouvait rêver à une sélection par l’une des 30 équipes.

Au lieu de continuer à s’entraîner avec ses coéquipiers de l’Académie de baseball du Canada à Montréal (ABC) et de se rendre au camp de détection, le Trifluvien de 18 ans est plutôt rentré à la maison, où il a dû user d’imagination, comme des milliers de sportifs, pour garder la forme... et le moral!

«J’ai hâte de m’entraîner dehors, sur le terrain. Je suis sensé le faire avec les Aigles juniors, dès que ce sera possible», mentionne Dessureault, qui n’abandonne pas l’idée de représenter l’équipe de son patelin, si la saison peut commencer dans la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Ceci dit, son plan A, c’est de s’expatrier sous les palmiers américains. Dans les derniers jours, il a reçu d’excellentes nouvelles en provenance de la région d’Orlando. Le TNXL Academy, un programme de type high school alternatif spécialisé en baseball et que Dessureault a déjà croisé par le passé en tant que porte-couleurs de l’ABC, lui ouvrira ses portes. «Dès que j’aurai la possibilité de traverser les douanes, je fonce! Ils ont déjà commencé à jouer là-bas, c’est un programme réputé, ce serait le moment parfait pour moi.»

Joueur de premier but ou de troisième but, Dessureault a convaincu les entraîneurs du TNXL Academy de l’enrôler. Il croit qu’en s’installant en Floride – il a déjà trouvé sa famille d’accueil – il augmentera ses chances d’être choisi par une bonne université du réseau de la NCAA, en première division.

«Je vais suivre quelques cours et améliorer ma moyenne à l’école pour préparer 2021, qui risque d’être une grosse année pour moi.»

Une croix sur le repêchage

Le format du repêchage du Baseball majeur, qui s’amorce mercredi soir, désavantagera plusieurs espoirs comme Yohann Dessureault: au lieu des 40 rondes habituelles, il n’y en aura que 5 pour l’édition 2020, en raison du coronavirus.

«C’est quasiment impossible que je me fasse repêcher», convient celui qui a atteint sa majorité pendant le confinement. «C’est plate, mais il faut vivre avec. Ça ne veut pas dire que j’aurais réussi à m’entendre avec l’équipe qui m’aurait sélectionné, si c’était arrivé. J’ai toujours voulu aller à l’université, donc je ne le vois pas comme un revers. Je vais quand même regarder le draft cette année. Je serai seulement un peu moins attentif.»

Raphaël Gladu est le dernier joueur de la Mauricie à avoir été sélectionné au repêchage du Baseball majeur. En 2017, les Mets de New York avaient fait de l’actuel joueur des Aigles leur choix de 16e ronde.

Un mal pour un bien

Le confinement n’a pas eu que du mauvais pour Yohann Dessureault. En plus des moments passés en famille, il a pu soigner une blessure subie au bras dans les derniers mois. «Je n’étais pas au top avec mes relais. L’absence de matchs m’a permis de soigner mon bras, de prendre de la masse musculaire, de faire des exercices. C’est le point positif du confinement!»

Qu’à cela ne tienne, il a hâte de se retrouver en situation de match. Ça tombe bien, l’académie floridienne qu’il rejoindra, non loin d’Orlando, dispute une cinquantaine de rencontres à l’automne et autant au printemps. «J’espère partir au début de l’été. Le plus vite sera le mieux pour moi.»

Sinon, il ira s’entraîner avec plaisir avec ses amis des Aigles juniors. Et, qui sait, jouer des matchs.