Xavier Gaillardetz est l’un des plus jeunes joueurs de la formation canadienne qui participera au International Bowl.
Xavier Gaillardetz est l’un des plus jeunes joueurs de la formation canadienne qui participera au International Bowl.

Xavier Gaillardetz au pays du football

Trois-Rivières — L’année 2020 commence comme 2019 s’est terminée pour Xavier Gaillardetz. Le footballeur qui a fait la pluie et le beau temps l’automne dernier avec le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph prendra part au cours des prochains jours au International Bowl, un rendez-vous annuel dans le cadre duquel des équipes américaines en affrontent d’autres provenant d’ailleurs dans le monde. Par ailleurs, les matchs auront lieu au AT&T Stadium, le domicile des Cowboys de Dallas dans la NFL.

Le receveur de passe qui a été nommé joueur par excellence de la division 1B de la ligue de football juvénile du Québec à la fin de la dernière saison a été sélectionné pour faire partie de la formation canadienne U18 qui se mesurera à un groupe de joueurs américains du même âge. Âgé de seulement 16 ans, il est l’un des plus jeunes athlètes à avoir été sélectionnés. Fait à noter, les autres formations américaines – composées d’athlètes d’autres catégories d’âge – joueront contre des adversaires provenant de différents pays, dont le Mexique, le Japon et Panama.

La tenue du jeune homme avec l’équipe du Québec lors du championnat canadien l’été dernier ainsi qu’avec le Vert et Or cet automne a motivé les entraîneurs de la sélection canadienne à faire appel à ses services lorsqu’un joueur s’est désisté il y a quelques mois.

«J’étais le premier remplaçant. Je suis présentement listé comme porteur de ballon, car c’était la position de celui qui a décidé de ne pas y aller. Mais je ne sais pas encore si je jouerai comme porteur ou receveur de passe [sa position naturelle]», explique-t-il.

Celui qui a grandi en jouant au football pendant les cinq années qu’il a passées sur les bancs de la maison d’enseignement de la rue Laviolette ne devra pas attendre longtemps avant d’être fixé sur les attentes qu’ont les entraîneurs à son égard. Revenant à peine de la Floride où il y a passé le congé des Fêtes avec sa famille, il s’envolera dès jeudi pour le Texas. L’équipe canadienne peaufinera sa préparation au cours des jours qui suivront en prévision de l’affrontement contre les Américains, qui aura lieu le mercredi 15 janvier en soirée.

Avouant que juste le fait de pouvoir fouler la surface synthétique d’un stade de la NFL l’excite au plus haut point, le jeune athlète n’entend néanmoins pas jouer les touristes là-bas. Il compte bien profiter de l’opportunité qui lui est offerte pour convaincre les entraîneurs de le choisir afin de représenter le pays au championnat du monde, un tournoi qui se tient aux deux ans et qui aura lieu à Orlando en Floride l’été prochain. Selon ce qu’on lui a dit, les performances des joueurs lors des matchs au International Bowl de cette année et de l’an dernier serviront principalement à former l’équipe.

«Mon objectif est d’être partant. En jouant, je vais vraiment pouvoir prouver ce dont je suis capable», poursuit le gaillard de 6 pieds et 180 livres.

Entouré de sa famille

Même si son attention sera principalement sur le football pendant son séjour dans l’état américain où ce sport est roi, il espère tout de même pouvoir visiter un peu. Les membres de sa famille iront d’ailleurs le rejoindre au cours du week-end.

«Mes grands-parents m’ont fait la surprise hier (mardi) en me disant qu’ils avaient également acheté leurs billets pour y aller», a-t-il confié tout souriant.

Avenir?

Sur le point de terminer ses études secondaires, l’élève de cinquième année du secondaire n’a pas encore pris sa décision concernant l’endroit où il poursuivra son parcours académique et courra pour attraper des ballons ovales l’automne prochain. En raison de ses performances au cours de cinq saisons passées avec le Vert et Or, il indique qu’il a reçu plusieurs offres, autant provenant d’institutions québécoises qu’américaines.

«J’ai des visites planifiées dans des prep schools autour de Boston ainsi qu’en Virginie, où nous sommes allés faire un tour en allant en Floride. [...] Du côté du Québec, c’est certain que ça sera assurément en division 1. Les collèges André-Grasset (Montréal) et Notre-Dame-de-Foy (Québec) sont encore là», confie-t-il visiblement encore indécis.

Par ailleurs, l’endroit où son frère aîné Isaac poursuivra sa carrière collégiale en 2020 pourrait également influencer son choix. Après avoir porté les couleurs des Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme, celui qui évolue également comme receveur de passe doit se trouver une nouvelle équipe étant donné que l’institution des Laurentides a décidé de mettre fin à son programme de football.

«C’est certain que j’aimerais jouer avec lui! Comme il est deux ans plus vieux, ça n’a jamais été possible. En tout cas, j’ai juste qu’au 1er mars pour décider», lance-t-il.