Louis-Philippe Dumoulin n'aura pas à s'inquiéter pour les deux prochaines années. Le pilote de la série NASCAR Pinty's a paraphé une nouvelle entente avec son commanditaire principal.

WeatherTech prolonge son association avec L.-P. Dumoulin

Le nerf de la guerre en course automobile sera toujours l'argent. Pas pour rien que Louis-Philippe Dumoulin était aux anges mercredi, alors que la compagnie WeatherTech a prolongé son association avec le pilote trifluvien pour les deux prochaines saisons. La nouvelle entente permet à Dumoulin de mettre la touche finale à sa préparation pour traverser l'ensemble de la saison de la série NASCAR Pinty's, qui s'ébranlera le 21 mai prochain.
«J'ai toujours été confiant que l'entente soit renouvelée, il n'y avait que quelques petits points à régler. On a travaillé fort durant tout l'hiver pour se préparer, en étant pas mal confiant que ce jour arriverait. Je suis content que ça se passe aujourd'hui», sourit Dumoulin, qui célèbre en plus son troisième anniversaire de mariage avec sa conjointe. 
«Ça fait une grosse journée!»
WeatherTech et Dumoulin sont associés depuis cinq ans. Ils ont vécu ensemble plusieurs étapes importantes, notamment l'ivresse du championnat de la série en 2014. 
«Les liens sont forts, on a l'impression de faire partie de la famille. Je pense que c'est un partenariat gagnant-gagnant. De notre côté, ça nous permet de monter une voiture très compétitive. La compagnie a quant à elle vu son chiffres d'affaires au Canada grossir considérablement. Ce n'est pas juste à cause du partenariat, évidemment, mais je pense qu'on fait partie de l'équation. On fait des efforts pour avoir un impact positif, en tout cas.»
Et s'il n'en tient qu'au Trifluvien, WeatherTech va continuer d'en avoir pour son argent dans les prochains mois. À l'an deux de l'écurie Dumoulin, tous les efforts sont concentrés actuellement sur le rendement en piste. 
«C'est une dynamique complètement différente par rapport à l'an passé. Tout était à établir à ce moment-là. Ce bout-là est fait, la gestion de notre temps est différente. Je ne veux pas me porter malchance, mais je dois avouer que j'ai un vraiment bon feeling. On ne va rien tenir pour acquis, on va continuer à faire nos devoirs mais on s'en va en avant!», lance Dumoulin. 
Une partie de cette belle confiance est tirée de ses derniers essais au Canadian Tire Motorsport Park (Mosport) la semaine dernière. 
«On a trouvé d'excellents ajustements. C'est assez majeur, ce que nous avons gagné lors de ces essais. Déjà que nous étions très compétitifs en fin de saison l'an dernier avec des top-5 à nos six dernières courses, ces essais nous prouvent que nous serons dans le coup. C'est très motivant, tout comme je vois la confiance de WeatherTech et du Groupe Bellemare comme une motivation supplémentaire pour pousser encore plus. On est en train de se préparer une très belle saison!»