Les frères Mathias (15 ans) et Tristan Guillemette (17 ans) sont les deux seuls représentants de la Mauricie, en fin de semaine, au Championnat canadien de cyclisme sur piste.

Voyage fraternel à Milton

Habitué de parcourir des centaines de kilomètres en voiture avec ses parents pour assister aux compétitions nationales de son grand frère Tristan, Mathias Guillemette aura enfin la chance de se mesurer aux meilleurs cyclistes de son groupe d'âge dans le cadre d'un rendez-vous national, dès vendredi en Ontario, alors que la ville de Milton reçoit les Championnats canadiens de cyclisme sur piste.
En fait, les deux frangins Guillemette seront présents à Milton puisque l'aîné, à 17 ans, tentera de mériter sa qualification pour les Mondiaux juniors, prévus en Chine plus tard cette année. Quant à Mathias, qui est encore d'âge cadet, il voudra surtout tirer profit de cette expérience pour prendre du galon sur la grande scène canadienne de son sport.
Membre de l'équipe Vélo Mauricie, Mathias s'est distingué lors de la saison 2016, qu'il a notamment terminée avec le maillot du vice-champion québécois chez les pistards. Il a aussi pris le deuxième rang du circuit de la Coupe du Québec. Il a représenté Équipe Québec au Challenge de l'Est récemment.
Du côté de Tristan, il caresse de grandes ambitions au vélodrome de Milton, là où il avait fait bonne figure il y a un an, lors de son premier bain de foule chez les juniors. 
Alors qu'il s'entraînait en Floride il y a quelques semaines, le Trifluvien a abaissé les temps obtenus par le champion canadien de l'édition 2016. Des chiffres qui lui insufflent évidemment beaucoup de confiance.
Guillemette a longuement travaillé sur ses départs et son explosion, lui qui est reconnu comme un cycliste doté d'une bonne puissance tandis que son frère, Mathias, appartient davantage à la catégorie des athlètes d'endurance. Tristan espère se démarquer aux épreuves individuelles du kilo et de la poursuite. C'est d'ailleurs avec ces compétitions que se mettra en branle le Championnat canadien, vendredi.