Petra Vlhova a signé une deuxième victoire en autant de jours en slalom à la Coupe du monde de ski alpin de Levi, en Finlande, dimanche.
Petra Vlhova a signé une deuxième victoire en autant de jours en slalom à la Coupe du monde de ski alpin de Levi, en Finlande, dimanche.

Vlhova gagne encore à Levi: St-Germain termine 8e

La Presse Canadienne
Petra Vlhova a signé une deuxième victoire en autant de jours en slalom à la Coupe du monde de ski alpin de Levi, en Finlande, dimanche.

Petra Vlhova a signé une deuxième victoire en autant de jours en slalom à la Coupe du monde de ski alpin de Levi, en Finlande, dimanche.

Vlhova a signé un chrono cumulatif des deux manches d’une minute et 49,05 secondes pour s’adjuger la première place. La Slovaque a devancé la Suissesse Michelle Gisin par 0,31 seconde, et l’Autrichienne Katharina Liensberger par 0,50.

«Ç’a été très difficile parce que j’ai dû composer avec la pression; j’ai gagné hier et je voulais confirmer ce résultat aujourd’hui», a confié Vlhova, à la suite de sa 16e victoire en carrière.

«Je suis très, très contente d’avoir été en mesure de gérer mes émotions et de m’en servir comme source de motivation. En fin de compte, ce sont deux victoires consécutives, donc c’est formidable», a-t-elle ajouté.

En vertu de ces résultats, Vlhova domine le classement général avec 260 points, loin devant Gisin (175) et Shiffrin (125).

«Je peux quitter Levi en pleine confiance, a dit Vlhova. J’ai l’impression d’être beaucoup plus puissante, et beaucoup plus confiance, cette saison. Je vais tenter de reproduire ces performances lors des prochaines courses, même si c’est difficile de gagner sur ce circuit.»

L’Américaine Mikaela Shiffrin, qui avait fini deuxième la veille à sa première course en près de 10 mois, s’est contentée de la cinquième place, derrière la Suissesse Wendy Holdener.

Shiffrin n’avait pas skié en compétition depuis janvier; elle avait mis un terme à sa dernière saison à la suite du décès soudain de son père Jeff, et les dernières étapes de la campagne ont été annulées à cause de la pandémie de coronavirus. Elle a ensuite raté la première épreuve de la campagne en Autriche, en octobre, en raison d’une blessure au dos.

Shiffrin «éreintée»

Après la course, l’équipe américaine a indiqué que Shiffrin se sentait «éreintée» et qu’elle «tente encore de gérer son énergie», au lendemain de sa première course après une pause compétitive de 300 jours.

Pour sa part, la Québécoise Laurence St-Germain a de nouveau percé le top 10 en s’adjugeant la huitième position, à 1,22 seconde. La veille, la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges avait abouti en sixième place.

«J’étais un peu nerveuse aujourd’hui puisque j’ai eu un bon résultat hier, mais je suis super contente de la façon dont j’ai géré la situation, a confié St-Germain. Je suis encore très contente de ma course aujourd’hui, avec deux top 10 pour commencer la saison. J’ai vraiment hâte au reste de la saison.»

Ses compatriotes canadiennes Erin Mielzynski et Ali Nullmeyer ont terminé 13e et 28e, respectivement.

«Je pense que nous pouvons partir de Levi en disant mission accomplie!», s’est exclamée Mielzynski, 15e samedi.


« Je suis encore très contente de ma course aujourd’hui, avec deux top 10 pour commencer la saison. J’ai vraiment hâte au reste de la saison »
La Québécoise Laurence St-Germain

Si on remonte à janvier 2017, les 28 derniers slaloms présentés en Coupe du monde ont tous été remportés par Shiffrin, avec 19, ou Vlhova.

La Slovaque a décroché le globe de cristal en slalom la saison dernière, après avoir battu Shiffrin par 20 points. L’Américaine avait gagné le prestigieux titre à six reprises au cours des sept saisons précédentes.

Pour sa part, la spécialiste du slalom, Anna Swenn Larsson, n’a pu participer à la course puisque l’ensemble de l’équipe de ski alpin suédoise est présentement en quarantaine. Cette décision a été prise car l’un des entraîneurs suédois a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Une poignée de spectateurs ont pu assister à la course.

Le prochain slalom féminin se déroulera à Semmering, en Autriche, le 29 décembre.