Vladimir Guerrero pourrait accepter l’invitation des Aigles.

Vladimir Guerrero à Trois-Rivières?

TROIS-RIVIÈRES — Vladimir Guerrero sera-t-il de passage à Trois-Rivières pendant la fin de semaine de la fête nationale? Les Aigles travaillent fort pour que cela se produise, même s’ils ne peuvent rien confirmer pour l’instant.

Le Nouvelliste a appris que l’organisation, ses propriétaires en tête, planche sur un projet pour attirer la dernière grande gloire des Expos de Montréal dans la région, le 23 ou le 24 juin. Certains partenaires ont déjà été approchés, mais le tout demeure embryonnaire.

Guerrero doit participer à une activité caritative au Stade Gary-Carter, le 22 juin dans la métropole.

Il serait logique qu’il continue sa route en Mauricie par la suite, puisque la sélection de la République dominicaine sera en visite au Stade Stéréo Plus de Trois-Rivières pour une série de trois parties face aux Aigles. «Il y a des signes encourageants, mais on ne veut pas se faire prendre comme la dernière fois», répond le président Marc-André Bergeron, lorsque questionné sur les chances de voir arriver Vlad en ville.

«Ça fait longtemps qu’on veut l’attirer chez nous. La visite des Dominicains lui donne une motivation supplémentaire, d’autant plus qu’il sera déjà au Québec. Nous sommes plus confiants que la dernière fois.»

En 2015, les Aigles étaient persuadés d’avoir convaincu le numéro 27. Il était prévu qu’il prenne part à une pratique au bâton, quelque part en septembre de cette année-là, avant le début des séries. Prétextant un horaire trop chargé avec les obligations reliées à son fils, Vladimir Jr, dont il était l’agent, il avait finalement décliné l’offre. Déçus, les Trifluviens se disaient alors qu’il y aurait d’autres occasions à l’avenir. Il faut dire que les amateurs avaient été gâtés, peu de temps avant, avec un match mettant en vedette Éric Gagné. Les Aigles allaient aussi gagner le championnat deux semaines plus tard.

Ceci dit, peu de noms associés au baseball résonnent autant au Québec que celui de Vladimir Guerrero, compte tenu du fait que plusieurs amateurs issus de générations différentes l’ont vu à l’œuvre dans ses meilleures années. Ils sont nombreux à croire qu’il fut le joueur le plus talentueux à avoir endossé l’uniforme des Expos pendant les 36 années de leur histoire.

«Ce serait gros», ne peut s’empêcher d’imaginer le directeur général des Aigles, René Martin. «Nous allons nous montrer très prudents. J’étais surpris qu’il ne soit pas à Montréal en mars alors que son fils jouait pour les Blue Jays au Stade olympique, alors vous comprenez pourquoi je me garde une petite réserve. Mais oui, ça regarde mieux qu’en 2015.»

Les Aigles étaient heureux d’accueillir Wayne Gretzky au Stade Stéréo Plus à l’été 2017. Des milliers de personnes s’étaient rendus au parc de l’Expo pour saluer la Merveille. Guerrero, qui fera son entrée au Temple de la renommée du baseball le 29 juillet à Cooperstown, serait le deuxième invité prestigieux à rencontrer les amateurs en l’espace de 11 mois. On raconte que les Aigles tentent également d’attirer Ken Griffey Sr à Trois-Rivières cet été, dans le cadre des activités entourant le 80e anniversaire du stade de baseball. Griffey a joué pour les Aigles de la Ligue Eastern dans les années 70.