Ivan Chekhovich

Victoire sans équivoque du Drakkar contre les Cataractes

BAIE-COMEAU — Sans surprise, le premier match du programme double entre Shawinigan et Baie-Comeau a tourné à l’avantage des seconds. Les Cataractes ont joué pour limiter les dégâts, laissant le Drakkar signer un gain sans équivoque de 5-0.

Ce fut un véritable bombardement en ce qui concerne les lancers, avec un tableau des tirs indiquant 46-16 en faveur des locaux, dont seulement 5 pour les Cats après 40 minutes de jeu. À son premier départ à Baie-Comeau, le gardien Lucas Fitzpatrick a eu la partie relativement facile pour signer le premier jeu blanc de sa carrière junior majeur et le premier du Drakkar cette saison.

«C’est le genre de performance qu’on veut voir de notre équipe. On a contrôlé le jeu du début à la fin», a déclaré le pilote du Drakkar, Martin Bernard. «Notre jeu d’ensemble a été adéquat, mais la chose qui a moins bien fonctionné, c’est notre avantage numérique (0 en 6). On a eu des chances, mais on a manqué d’exécution.» L’absence de Jordan Martel (commotion) a forcé Bernard à repenser ses combinaisons.

Très insatisfait du niveau d’intensité des siens après la rencontre de mardi, l’entraîneur-chef se réjouissait de l’effort de ses troupiers vendredi. «On a travaillé fort cette semaine pour faire comprendre aux gars l’importance de ce genre de match de 60 minutes comme un métronome», a ajouté Bernard en soulignant le travail de Fitzpatrick, «qui fait de l’excellent travail depuis son arrivée avec nous».

Quant à Daniel Renaud, il n’a pas manqué de rappeler que ce duel opposait l’équipe la plus expérimentée du circuit à l’équipe la plus jeune, «mais il y a des affaires que t’as le droit de faire et d’autres que t’as pas le droit, que tu aies 16 ou 20 ans». Il faisait référence à la bévue du jeune défenseur Leon Denny, qui a bêtement remis le disque à Ivan Chekhovich profondément dans sa zone sur le troisième but, celui de Nathan Légaré.

«Le troisième but nous a fait mal. Après, on a senti que le niveau d’intensité a baissé sur le banc», a fait valoir le pilote des Cataractes. «En première, on a eu des occasions d’amener la rondelle au filet, mais on a voulu être trop cute avec une passe, deux passes, trois passes et le tir parfait. C’est sûr que les odds ne sont pas de notre bord.»

Xavier Bouchard (2e) a été le seul marqueur au premier engagement. Le gardien Antoine Coulombe, solide dans le revers, a été battu par ce tir qui a dévié. À l’autre bout, les visiteurs n’ont pris que deux maigres lancers sur leur ex-coéquipier Fitzpatrick. Malgré encore une nette domination au chapitre des tirs en deuxième (22-3), le Drakkar n’a marqué qu’une seule fois, le but de Shawn Element (12e). Ce dernier a saisi le retour du tir de Sacha Roy, qui avait reçu un cadeau de Coulombe, qui lui avait carrément donné le disque après une sortie ratée.

Les trois meilleurs buteurs du Drakkar, Légaré (32e), Chekhovich (36e) et Yaroslav Alexeyev (24e) ont complété le pointage en troisième. Les deux mêmes formations se retrouvent samedi après-midi, de nouveau au domicile du Drakkar.