Laurence Vincent-Lapointe

Victoire pour Vincent-Lapointe

Onze athlètes du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières sont actuellement à Gainesville en Floride où se déroulent les Essais nationaux en vue des Jeux de Rio et autres compétitions internationale. Laurence Vincent-Lapointe n'a pas raté sa rentrée en décrochant l'or en C1.
La Trifluvienne s'est imposée du côté des femmes, alors que Pierre-Luc Laliberté, d'Otterburn Park, et Maxim Poulin, de Lac-Beauport, se sont dans l'ordre classés deuxième et troisième chez les hommes au C1 200 m
Au K2 200 m, Ryan Cochrane, de Lac-Beauport, et Étienne Morneau, de Québec, l'ont emporté, 117 millièmes devant Hugues Fournel et Marc-Alexandre Gagnon, de Trois-Rivières. Étienne Beauchesne et Charles-Antoine Girouard, du CKTR, ont terminé troisièmes à 447 millièmes.
Le Trifluvien Gabriel Beauchesne-Sévigny et le Néo-Écossais Benjamin Russell ont pour leur part fini deuxièmes au C2 1000 m, une surprise aux yeux de plusieurs.
Ils seront de retour sur l'eau jeudi pour les deuxièmes finales des mêmes épreuves. Si l'enjeu pour Vincent-Lapointe est une place aux Coupes du monde, celui de Beauchesne-Sévigny et Russell est de se rendre aux Championnats panaméricains, où les derniers laissez-passer olympiques pour les athlètes du continent seront disponibles.
Langlois sixième
Au K1 500 m, la Néo-Écossaise Michelle Russell a remporté la finale en un temps de 2 min 03,656 s, seulement 255 millièmes de seconde devant l'Ontarienne Kathleen Fraser, tandis qu'Émilie Fournel a terminé troisième, en retard de 2,017 secondes. Andréanne Langlois, du CKTR, a fini sixième (2 min 08,677 s).
Tout n'est pas perdu pour Langlois et les autres, qui auront une deuxième chance de prouver leur valeur jeudi matin dans une seconde finale. Dans le cas où Michelle Russell l'emporterait de nouveau, ce serait cependant la fin des émissions pour ses adversaires.
Les épreuves de K1 200 m et de K2 500 m sont aussi au programme de Langlois, qui fera équipe avec Fournel cette fin de semaine.