Sophie Gobeil a récolté sept points en plus de jouer un rôle primordial pour contrer les meilleures joueuses adverses.

Victoire convaincante des Diablos en basketball

TROIS-RIVIÈRES — Malgré une saison en dents de scie, les Diablos de Trois-Rivières ont obtenu leur billet pour les matchs éliminatoires, en première division du réseau de basketball collégial, en s’offrant une victoire convaincante de 83-63 face aux Lynx du Cégep Édouard-Montpetit, vendredi au gymnase du pavillon des Sciences.

Pour les Rouges, il s’agissait ni plus ni moins d’un match suicide alors que le perdant de ce duel voyait sa saison prendre fin. Les protégées de Faisal Docter ont donc choisi le moment idéal pour connaître leur sortie la plus efficace de la campagne avec, entre autres, 12 paniers de trois points en 21 tentatives.

Le quatrième quart a été particulièrement productif pour les Diablos qui en ont profité pour marquer 34 de leurs 83 points.

«C’est une performance qui est arrivée au bon moment. C’était un de ces matchs où les filles étaient prêtes», a noté l’entraîneur.

Dans la victoire, Amélie Collin a mené la charge avec 22 points et 11 rebonds tandis que la finissante Sophie Gobeil a inscrit sept points en plus de réduire les meilleures joueuses adverses au silence.

Julia Guillemette (13 points) Mégane Gouin (12 points) et Charlotte Gagnon (11 points) ont aussi dirigé l’attaque tandis que Malika Aouini a laissé sa marque avec trois paniers de trois points.

Les Diablos auront maintenant rendez-vous avec les Nomades du Collège Montmorency, mardi, en quarts de finale. Les Trifluviennes ont échappé les deux matchs contre leurs rivales lavalloises cette saison.

«Ce n’était peut-être pas notre meilleure saison, mais on a réussi à se qualifier pour les séries. Je suis tellement fier des filles qui se sont battues jusqu’à la fin», a indiqué Docter, qui voit son équipe accéder aux matchs éliminatoires pour une cinquième saison de suite.