Charles Hébert, Danny Dupont, Guy Leclerc, Martine Roy et Denis Francoeur ont participé à cette fusion entre Panthères et Vert et Or.

Vert et Or et Panthères fusionneront

Trois-Rivières — Rivaux depuis quelques années au sein de la Ligue de hockey préparatoire scolaire du Québec, les Panthères du Collège Marie-de-l’Incarnation et le Vert et Or du Séminaire St-Joseph ne feront plus qu’un.

Les responsables de ces deux écoles privées de Trois-Rivières ont dévoilé un nouveau partenariat, mercredi à l’aréna Fernand-Asselin.

Celui-ci changera le portrait du hockey scolaire dans la capitale régionale, puisque l’Académie de hockey Denis Francoeur, associée au CMI, déménagera au SSJ avec une quarantaine de hockeyeurs du secondaire.

De son côté, le CMI retiendra le programme de hockey du primaire, cette option n’existant pas au sein de l’institution de la rue Laviolette.

Les jeunes grandiront donc en tant que Panthères, avant de devenir des porte-couleurs du Vert et Or. Une association qui a de quoi surprendre, considérant la réalité des écoles privées qui ont l’habitude de s’arracher les élèves selon leurs concentrations.

Récemment nommé au poste de directeur général par intérim au CMI, Guy Leclerc a pris le temps d’expliquer qu’il ne s’agissait pas d’un revers pour son école. Bien au contraire.

«La décision s’est prise naturellement. On veut offrir le meilleur environnement sportif à nos athlètes pour maximiser leur potentiel. Nous avons toujours placé les intérêts de nos élèves au cœur de nos décisions et on le prouve encore aujourd’hui.»

Le fait de garder les écoliers du primaire permettra au CMI de demeurer un acteur de choix du développement du hockey scolaire en région. Avec l’émergence d’un programme à St-Léonard-d’Aston et une autre option offerte à Shawinigan, Trois-Rivières devait mieux se positionner sur cet échiquier, estiment les intervenants.

«Nous avons atteint environ 75% de notre potentiel avec l’Académie», avance Denis Francoeur, directeur technique de cette nouvelle entité.

«Notre notoriété dépasse les frontières du Québec, il y a des jeunes inscrits dans des prep schools américains. Pour maintenir cette croissance, le SSJ est le partenaire idéal. Avec un bassin plus important, on pourra désormais offrir le niveau de jeu idéal à tous nos jeunes. Les hockeyeurs de 15 ans du réseau mineur auront le même type d’encadrement que ceux de 17 ans évoluant dans le circuit majeur de la LHPS.»

De 30 à 180 joueurs
Au SSJ, Danny Dupont, qui héritera des tâches administratives, prévoit accueillir plus de 180 joueurs de hockey chez le Vert et Or l’an prochain, avec cette fusion.

«On passe de 31 joueurs et deux équipes il y a trois ans à près de 200 joueurs et une dizaine de clubs en 2018. En gros, nous réunissons nos forces afin d’embellir notre produit, toujours en centrant notre démarche sur le développement de l’athlète et, surtout, de l’étudiant.»

Le Vert et Or deviendra du coup l’une des organisations les plus importantes de la LHPS, un circuit de plus en plus compétitif.

«Nous voulons devenir les meilleurs dans le développement du hockeyeur et de l’élève athlète, renchérit la directrice générale du Séminaire, Martine Roy. Unir nos forces nous permettra de mieux gérer la logistique. Sur le plan des infrastructures, c’est aussi une bonne nouvelle.»

Panthères et Vert et Or continueront à s’entraîner en semaine à l’aréna Fernand-Asselin, tandis que les parties «locales» de saison dans la LHPS demeureront pour l’instant à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

«C’était une opportunité à saisir, on ne pouvait pas passer à côté», selon Denis Francoeur.

Il y a quelques années, lorsqu’il avait fait une demande pour joindre les rangs de la LHPS, la direction des sports du SSJ avait émis des réserves face à l’arrivée d’une deuxième formation de hockey scolaire à quelques pâtés de maisons.

Cette époque semble bien révolue, alors que les deux organisations travailleront désormais main dans la main.

Cette fusion sera effective au terme des séries éliminatoires du printemps. Il est d’ailleurs possible que les Panthères et le Vert et Or croisent le fer d’ici là... avant de devenir coéquipiers pour de bon.