Les Estacades de niveau juvénile division 1-b ont connu une bonne saison. Avec une victoire samedi, ils pourraient retrouver le Vert et Or dimanche pour un affrontement qui servirait à déterminer quelle équipe se qualifierait pour les championnats provinciaux.

Vers un choc Vert et Or-Estacades?

La dernière fois que les Estacades et le Vert et Or se sont affrontés dans une rencontre de basketball division 1, les estrades du pavillon des Sciences au Cégep de Trois-Rivières étaient pleines à craquer. Samedi, si les deux clubs trifluviens l'emportent dans leur match de barrage respectif, on pourrait assister au même scénario, dès dimanche, cette fois au Garden du Séminaire Saint-Joseph.
La route promet toutefois d'être périlleuse autant pour le Vert et Or (4-9) que les Estacades (9-5). Les premiers doivent composer avec plusieurs blessés et s'apprêtent à en découdre avec le Séminaire des Pères Maristes, les champions de la division 1-b, un circuit dans lequel évoluent les Estacades. Le Vert et Or, lui joue en division 1.
«Ils ont plus d'expérience que nous, estime l'entraîneur du STR David Kirouac. On mise sur plusieurs gars de secondaire 4, mais ce qui est encourageant, c'est que ces jeunes ont appris à gagner ensemble à la fin de la saison. Nous avons confirmé notre présence en barrage en allant battre le Séminaire Saint-François, à Québec, devant une salle comble.»
Kirouac devra peut-être se débrouiller sans William Boyer-Richard, son meilleur joueur, blessé à une cheville. N'empêche, tout le monde y croit dans le camp des locaux. «L'histoire donne souvent raison au club du 1-b, mais on reste confiants. Ce serait génial de retrouver les Estacades dimanche!»
De l'autre côté de la rivière Saint-Maurice, l'entraîneur Ibrahima Diop entrevoit aussi ce scénario avec enthousiasme. Ses troupiers doivent d'abord s'occuper du cas du Phénix de Nicolas-Gatineau, qui a gagné six matchs en division 1 en 2013-14. Le Phénix est reconnu comme un club dont les joueurs sont très athlétiques. «Mais nous, on est rapides», sourit le pilote des Estacades, l'entraîneur par excellence de l'année dans le juvénile 1-b. «On sait que la possibilité se dessine pour nous d'affronter l'autre équipe de la ville, mais on se concentre sur le match numéro un. Ça va être un gros défi.»
Soulignons que les championnats provinciaux, toutes catégories confondues, se dérouleront au Séminaire Saint-Joseph dans une semaine.
Trois équipes sur quatre
Les formations de division 1 du Vert et Or ont connu une année difficile, mais trois des quatre équipes figurent quand même dans le tableau éliminatoire et tenteront de se qualifier pour les provinciaux.
Ce soir à Québec, les filles du juvénile auront un défi intéressant à relever, alors qu'elles affronteront les représentantes de l'école secondaire de la Seigneurie, auteurs d'une fiche de 9-6 dans la division 1-b. Le Vert et Or, pour sa part, a présenté un dossier de 2-16 en division 1.
Les cadettes, quant à elles, sont les seules à avoir maintenu un rendement d'au moins ,500 en saison au STR (8-8). Elles feront les frais des quarts de finale contre l'Odyssée (10-6), demain après-midi au Saguenay.
Finales régionales
Dans la ligue régionale, les finales sont présentées demain. En division 2, les matchs auront lieu à l'école Du Rocher de Shawinigan, tandis que les duels en division 3 se tiendront du côté de Chavigny à Trois-Rivières.
Les rencontres de D2 seront particulièrement importantes puisque les gagnants mériteront leur billet pour le championnat provincial. Au total, cinq équipes représenteront le STR, ce qui en fait l'école la plus forte en terme de finalistes, devant Keranna (trois). Des Pionniers, Champagnat, le CMI, les Estacades et Du Rocher enverront tous deux formations, tandis que Des Chutes et le Shawinigan High School complètent le tableau avec chacun une équipe.