Après une année en LHPS, l’école Val Marie ferme son programme de hockey.

Val Marie débranche le hockey

TROIS-RIVIÈRES — À peine deux ans après avoir lancé en grande pompe son programme de hockey scolaire, l’école Val Marie jette l’éponge. Le conseil d’administration a officiellement décidé de mettre fin à l’aventure, au terme de la première saison complète du Val Magic au sein de la Ligue de hockey préparatoire scolaire.

En avril 2016, l’institution privée du secteur Cap-de-la-Madeleine avait mis le paquet pour divulguer la mise sur pied de son nouveau programme scolaire, annonçant du même coup une intéressante collaboration avec le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph et le Collège Laflèche.

Quelques mois plus tard, on confirmait, en présence des ex-hockeyeurs de la LNH Simon Gagné et Marc Bureau - qui n'ont jamais été impliqués dans le projet par la suite - l’intégration de la formation M12 à la LHPS dès l’automne 2017. Cette saison, les porte-couleurs M12 du Val Magic ont atteint les demi-finales des séries éliminatoires, où ils se sont inclinés en prolongation devant les Sénateurs du Collège Saint-Bernard de Drummondville. Quant aux hockeyeurs M10, ils ont évolué dans le Réseau du sport étudiant en plus de prendre part à divers tournois.

En 2017-18, 56 élèves étaient inscrits à l’une ou l’autre des options du programme de hockey à Val Marie. Du lot, 17 joueurs évoluaient avec la formation M12, 16 autres chez les M10. À ce groupe, neuf joueurs avaient choisi l’option hockey, destinée aux hockeyeurs plus jeunes que le M10, tandis que 14 filles faisaient partie du groupe de ringuette.

Dans un courrier électronique envoyé aux parents, dont Le Nouvelliste a obtenu copie, la direction explique que «cette expérience a engendré des pertes financières importantes et nous ne pouvons envisager d’assumer d’autres pertes majeures pour un programme qui concerne seulement 6 % de notre clientèle».

Déception et grogne
Nommé à la tête du programme dès son lancement, l’entraîneur Kevin Desrochers n’est évidemment pas heureux de ce dénouement. Il a été avisé de la fin de l’aventure au terme de la rencontre du conseil d’administration, mercredi dernier. «Je suis déçu. On avait mis sur pied un plan de trois ans. Je trouve ça plate qu’on abandonne aussi tôt et de ne pas pouvoir mener le projet à terme.»

Chez les parents, la grogne est également perceptible. On déplore avoir été tenu dans l’ignorance aussi longtemps quant à l’avenir du programme. Bon nombre d’entre eux avaient inscrit leur enfant à cette école spécifiquement pour le programme de hockey scolaire. À ce stade-ci de l’année, un joli casse-tête se profile afin de recaser tous ceux qui souhaiteraient transférer vers un autre établissement scolaire, maintenant le programme de hockey aboli.

Dans le message envoyé aux parents, la direction donne d’ailleurs jusqu’au 20 avril pour faire part de tout changement en regard à l’inscription en vue de la prochaine année scolaire.

La direction de l’établissement n’a pas retourné les appels du Nouvelliste.