L'entraîneur du Blizzard, Sébastien Vouligny.

Urgent besoin de victoires... et de chance

Placé sur le respirateur artificiel depuis sa cuisante défaite à Laval, le Blizzard de Trois-Rivières tentera de rester en vie ce week-end. Plus que jamais, la bande de Sébastien Vouligny a un besoin vital de victoires et devra aussi se croiser les doigts pour que les astres lui soient favorables.
Coincés au dernier rang du classement, les Trifluviens accusent cinq points de retard sur les Prédateurs de Laval avec seulement quatre parties à disputer. Les deux formations ont rendez-vous dimanche après-midi au Colisée trifluvien et cette rencontre pourrait bien achever les espoirs du Blizzard de participer à la grande danse du printemps.
Avant même de songer à leur match à domicile, les protégés de Sébastien Vouligny devront d'abord s'acquitter d'une lourde commande, samedi soir, alors qu'ils rendront visite aux champions du calendrier régulier, les Marquis de Jonquière. Le Blizzard ne compte qu'une victoire en cinq matchs face aux Jonquiérois.
«Il ne faut pas s'occuper des calculatrices et du tableau indicateur. Faisons en sorte qu'individuellement, on puisse laisser chaque shift, chaque période, chaque match avec le sentiment d'avoir fait notre maximum», a mentionné l'entraîneur du Blizzard, qui devra toutefois se passer des services du défenseur Frédéric St-Denis, retenu dans ses fonctions avec les Patriotes.
Les Dragons à un point des séries
Pendant ce temps, au hockey collégial, les Dragons du Collège Laflèche n'ont besoin que d'un point au classement pour s'inviter dans le tableau éliminatoire de fin de saison. La formation de Kevin Desrochers est présentement à égalité avec les Filons du Cégep de Thetford, qui ont disputé tous leurs matchs de saison régulière. Ces derniers possèdent toutefois l'avantage en cas d'égalité.
La tâche ne s'annonce pas facile vendredi alors que les Dragons recevront la visite des Lions du Cégep Champlain-St.Lawrence, deuxième meilleure formation du RSEQ, à l'aréna Claude-Mongrain. Puis, pour clôturer leur calendrier, les Trifluviens rendront visite aux Blues du Collège Dawson, l'équipe de dernière position du circuit collégial.
Frédéric Lemay-Bégin pourrait s'offrir la couronne de meilleur marqueur du réseau. L'attaquant des Dragons est présentement au deuxième rang, avec 47 points au compteur, quatre de moins que le meneur qui a déjà complété sa saison.