Les Aigles ont eu raison des Guerriers au compte de 9-7.

Une victoire en montagnes russes face aux Guerriers

TROIS-RIVIÈRES — Habitués à des hauts et des bas depuis le début de la saison, les Aigles juniors ont signé une victoire bien à l’image de leur campagne, mercredi soir au Stade Stéréo Plus, en prenant la mesure des Guerriers de Granby 9-7.

Pour un troisième match de suite, les équipiers de Jean-Philippe Lemay ont connu un lent départ, concédant trois points aux visiteurs dès le premier tour au bâton.

Puis, avec une marque de 5-2 à l’avantage des Guerriers, les Aigles ont explosé avec une poussée de six points en cinquième manche pour prendre l’avance pour de bon.

Dans cette 14e victoire en 29 matchs cette saison, Julien Désy a produit trois points tandis que Joey Toupin en a ajouté deux.

«On a eu l’étincelle dont on avait besoin qui a mené à une grosse manche. Les gars ont démontré une belle combativité», a noté l’entraîneur, qui a senti le besoin de réveiller ses ouailles après le lent début de match.

«Je suis tanné de perdre et c’est exactement le message que j’ai passé aux joueurs...»

Dépêché en relève à Nicolas Vachon, Francis Désilets a bien fait pour ajouter le gain à sa fiche. «Il nous a donné trois grosses manches pour nous donner une chance de gagner ce match», a soulevé Lemay.

Après six matchs en cinq jours, les Aigles juniors profiteront d’une courte pause avant de reprendre l’action le 9 juillet face au Royal à Repentigny.