Les deux matchs du week-end face aux Tigres auront certainement une signification particulière pour l’attaquant Mavrik Bourque, natif des Bois-Francs.

Une rivalité qui pourrait s’embraser

Trois-Rivières — C’est le week-end des rivalités dans la LHJMQ, un concept mis sur pied il y a quelques années pour mousser un peu le hockey automnal.

Pour les Cataractes, ça veut dire deux rendez-vous en trois jours avec les Tigres de Victoriaville, dont le premier est programmé pour vendredi soir au Centre Gervais Auto. Si une petite heure de route sépare les deux clubs, ce serait toutefois mentir d’écrire que ces deux clubs ont appris à se détester. «Il va falloir apprendre à nos joueurs que nous avons une rivalité contre eux», sourit Renaud.

S’il y a eu quelques épisodes houleux entre les deux clubs à travers l’histoire du circuit Courteau, il est vrai que les dernières saisons ont plutôt été tranquilles.

Remarquez, ça pourrait changer au cours des prochains mois, puisque les deux organisations sont sur une trajectoire similaire, ayant amorcé une reconstruction. «Il est vrai de penser que nous pourrions nous battre avec les Tigres pour une place en séries en fin de saison. Ce sont de précieux points qui seront à l’enjeu en fin de semaine», acquiesce Renaud, qui ne veut toutefois pas trop mettre l’emphase sur ses ennemis. «Peu importe l’équipe devant nous, on doit jouer notre style, et continuer à progresser.»

Les Cataractes ont eu droit à quelques bons entraînements cette semaine, après un séjour dans les Maritimes où ils n’ont ramené que deux points sur une possibilité de six. Au moins, la récolte a été effectuée au dernier match, alors le voyage de retour a été un peu moins long. «En faisant abstraction de l’opposition, notre dernier match a été notre meilleur. On peut certainement bâtir sur notre performance à Bathurst.»

Ces matchs devraient avoir une signification particulière pour la recrue Mavrik Bourque, natif des Bois-Francs. L’adolescent de 16 ans a compilé une fiche de trois buts et quatre passes à ses 13 premiers matchs dans le junior.

Carnet de notes

Amoché durant le périple dans les Maritimes, Colin Paradis a eu droit à quelques jours de congé en début de semaine mais il sera à son poste vendredi soir. Depuis l’arrivée du vétéran défenseur de 20 ans en Mauricie, les Cataractes montrent un dossier de trois victoires en cinq sorties… Les Cataractes auront finalement quatre représentants au Défi mondial des moins de 17 ans puisque William Veillette a été ajouté au groupe jeudi afin de remplacer Hendrix Lapierre, blessé. Outre Veillette, Bourque, Charles Beaudoin et Xavier Bourgault seront aussi de l’aventure, au même titre que le directeur-gérant Martin Mondou et le pilote Daniel Renaud.