Le gardien Olivier Rodrigue a sauvé la soirée des Voltigeurs mardi face aux Cataractes

Une minute qui change tout

Si jamais Olivier Rodrigue ne perce pas dans le hockey professionnel, il pourra toujours tenter sa chance comme… releveur numéro un au baseball!

Arrivé dans la mêlée en troisième pour protéger une avance de 6-5, le gardien des Voltigeurs de Drummondville a été fumant et il a permis à son équipe de s’emparer du premier rang au classement général avec une victoire de 8-5. Rodrigue a été parfait sur 14 tirs cadrés, dont la majorité ont été livrés depuis l’enclave. 

Pour les Cataractes de Shawinigan, c’était un troisième revers d’affilée, et un neuvième à leurs 10 dernières sorties. Cette fois, c’est une séquence d’une minute en deuxième qui a tout gâché, alors que les hommes de Daniel Renaud ont encaissé trois buts en 53 secondes! Le temps de cligner des yeux, cet excellent match de 3-3 s’est transformé en une confortable avance de 6-3 pour les locaux.

Accordons quand même du mérite aux visiteurs, ils n’ont pas baissé la tête pour autant. Ils ont ramené l’écart à un seul but avant la fin de la deuxième, incitant Dominique Ducharme à sortir Daniel Moody du match pour le remplacer par son gardien numéro un Olivier Rodrigue. Ce dernier a assuré le spectacle à partir de là. Ses coéquipiers ont ajouté deux buts en fin de match, après avoir passé l’essentiel de la troisième période à se défendre dans leur territoire. 

«Ce match est le reflet de notre équipe. On a généré des chances de marquer de qualité. Mais en défensive, nous avons fait des erreurs d’inexpérience. Ce n’était pas un manque de volonté. La position de défenseur, c’est la plus difficile, ça prend du millage pour comprendre le positionnement, pour éviter certaines petites erreurs. Ce soir, ce fut difficile de ce côté», avouait Renaud.

Le pilote des Cataractes avait pris la décision avant le match de se priver des services de Jérémy Manseau et de David Vaysberg, afin de leur passer le message – valide pour toute l’équipe – que la performance de dimanche face aux Saguenéens était inacceptable. 

Un autre attaquant aurait d’ailleurs lui aussi poireauté dans les estrades si Tommy Cardinal ne s’était pas blessé à l’entraînement lundi. Il se disait content de la réponse du groupe. 

«En attaque, tous les gars méritent certainement la note de passage. Les gars ont travaillé. Les Voltigeurs ont pris une excellente décision d’utiliser Rodrigue en troisième. Sans lui, je ne peux pas dire comment ce match aura fini.»

Dans l’autre camp, Dominique Ducharme confiait ne pas avoir apprécié sa soirée. «On voulait que ce soit facile, on a triché. Nous sommes en train d’apprendre à gérer le succès et ce soir, on ne l’a pas fait de la bonne façon», soulignait le pilote des Voltigeurs, qui excusait son portier Daniel Moody pour ses ratés. «On a été tellement atroces devant lui! Même en troisième, on a accordé beaucoup trop de chances aux Cataractes. Rodrigue a été très bon en troisième.»

Le match a été robuste, à l’image des deux premiers duels entre les deux équipes. «Le match fut croche, mais néanmoins très intense. Vrai que ce serait intéressant de voir Shawinigan et Victoriaville plus souvent. Mais ce n’est pas évident de confectionner les divisions», concluait Ducharme. 

Vasily Glotov, Simon Dubois-Tiberghen, Samuel Blier, Cameron Askew et Frédérik Théorêt ont inscrit les filets des Cataractes dans ce match où les quatre gardiens en uniforme ont été utilisés. Dans l’autre camp, le Latuquois Morgan Adams-Moisan a dirigé l’offensive avec un doublé, en plus de se faire complice d’un autre filet. 

Le prochain match des Cataractes sera disputé à domicile samedi après-midi face à l’Océanic de Rimouski.