Les Estacades de la Mauricie bantam AAA ont été sacrés champions d’un tournoi pour la première fois en huit ans.

Une longue disette qui prend fin

Trois-Rivières — Les Estacades de la Mauricie ont mis fin à une longue disette de huit ans chez les bantams ce week-end alors qu’ils ont été sacrés champions du Tournoi national de Sainte-Foy.

Pour la structure intégrée, il s’agissait d’un premier titre dans un tournoi depuis la conquête de la Coupe Dodge au printemps 2010. Cette année-là, la troupe dirigée par Kevin Desrochers misait notamment sur les Alexis D’Aoust, Anthony Richard, Jonathan Deschamps et Guillaume Beaudoin.

Ce week-end, c’est par la marque décisive de 5-1 que la formation de l’entraîneur Carl-Éric Lemay a donc pris la mesure du National de Montréal 5-1, lors du match ultime dans la Vieille Capitale, notamment grâce à un doublé de Zachary Thibodeau. Plus tôt dans la compétition, les Estacades avaient sauvé leur peau avec un gain spectaculaire signé en prolongation, lors des quarts de finale, face aux Flames du Vermont.

«Les jeunes ont traversé de l’adversité dans leur développement. Ils ont toujours continué de travailler fort, malgré des saisons difficiles. Ils ont développé de belles habitudes de travail qui font la différence dans les moments critiques. On sentait bien toute l’émotion dans le vestiaire avant la finale. Ils voulaient gagner ce tournoi pour tout le programme des Estacades», a indiqué le pilote des champions.

Avec 9 points en 6 matchs (6 buts, 3 passes), Anthony Bédard a terminé au premier rang des marqueurs du tournoi. Anthony Gagnon (3 buts, 5 passes) et Antoine Tremblay (3 buts, 4 passes) ont également mené à l’attaque mauricienne. Ces performances ont été admirablement appuyées par le rendement du gardien Alexandre Marchand. Ce dernier a été d’office pendant tout le tournoi en raison de la blessure de son coéquipier entre les poteaux, Alexis Boulette-Gignac. «Il a fait un très gros travail, même s’il a parfois dû jouer deux matchs par jour», a vanté son entraîneur.

Pour Carl-Éric Lemay, qui en est à sa deuxième saison avec les Estacades bantam AAA, cette victoire revêt un cachet bien particulier. L’an dernier, son équipe avait atteint deux fois la finale, sans toutefois réussir à soulever un trophée. Maintenant cette victoire en poche, la bannière occupera assurément une place de choix dans l’aréna!

Revers crève-cœur en relève AAA
Pour leur part, les Estacades bantam AAA relève ont vu leur beau parcours être freiné par un revers crève-cœur en finale du tournoi de Sainte-Foy, au terme des tirs de barrage devant les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Jacob Lafontaine a guidé l’attaque de l’équipe dirigée par Maxime Dubé avec 8 points en 6 matchs (3 buts, 5 passes).