Une fusion des quatre associations de hockey mineur de Shawinigan est imminente.

Une fusion est imminente au hockey mineur à Shawinigan

SHAWINIGAN — Si la tendance se maintient, tous les jeunes hockeyeurs du grand Shawinigan défendront les mêmes couleurs, et ce, dès la saison 2019-2020.

Les dirigeants des associations de Saint-Georges-de-Champlain, Grand-Mère, Shawinigan-Sud et Shawinigan travaillent en effet à régler les derniers détails afin d’officialiser leur fusion. Le processus est avancé à un point tel que le tout pourrait être officialisé dès la fin du mois de mai. C’est du moins ce que laisse entendre l’actuel président de l’Association de Shawinigan-Sud, André Baker.

«Je dirais que ç’a commencé il y a environ deux ans, en fusionnant les équipes et en mettant les joueurs ensemble, du BB au C. Comme le bassin de joueurs ne va pas en augmentant, on peut les mettre dans la bonne catégorie selon leur niveau en formant des équipes communes. Auparavant, on formait par exemple seulement une équipe A et une équipe B, mais pas de C. Maintenant, on peut faire une C, ce qui permet aux joueurs d’être dans la bonne chaise un peu plus. La suite logique était donc de regrouper les quatre associations», explique-t-il.

Un comité de fusion, composé de représentants des quatre associations, a d’ailleurs été mis sur pied et a élaboré un plan afin que tout le monde y trouve son compte et que la transition se fasse en douceur. «Nous sommes notamment en train de préparer l’organigramme», poursuit M. Baker.

Dans cette optique, la création d’une nouvelle organisation permettra de mettre en commun plusieurs ressources, et du même coup, d’éliminer les chevauchements.

«Il n’y a pas beaucoup de relève dans les associations. Des bénévoles, c’est comme partout ailleurs, il n’en pleut pas. En nous fusionnant, nous allons avoir besoin, par exemple, de seulement un président et d’une personne pour s’occuper des glaces pour les quatre arénas. On va donc regrouper les forces et ce sera plus simple comme ça», soutient le président de l’association de Shawinigan-Sud.

Le choix des personnes qui siégeront sur le conseil d’administration de la nouvelle entité fait partie des détails qui restent à être finalisés avant que la fusion soit officialisée. Afin que la transition se fasse en douceur, les dirigeants seront nommés, et ce, pour une période de deux ans. Par la suite, des élections se tiendront comme c’est généralement prévu.

«Ce seront tous des gens qui sont déjà impliqués dans le hockey mineur» assure M. Baker.

Par ailleurs, les ressources juridiques de la Ville de Shawinigan seront mises à contribution afin de régler les aspects juridiques de la fusion.

«Nous ne voulons pas qu’il y ait d’erreurs afin que tout reparte sur de bonnes bases», mentionne quant à lui le nouveau président de l’Association de hockey mineur de Shawinigan, David Nadeau. Ce dernier succède à Jack St-Onge, qui a occupé ce poste pendant 60 ans.

Un seul nom

Alors qu’ils se nomment présentement les Olympiens, les Pingouins, l’Xtrême, les Cataractes et les Dynamos, les équipes représentant le grand Shawinigan porteront le même nom lorsque la fusion sera chose faite. Les membres du comité de fusion n’ont cependant pas encore arrêté leur choix.

«Ça sera un nom régional. Cataractes, Dynamos ou Bruins, ça sera à peu près ça. [...] On veut développer un sentiment d’appartenance chez nos jeunes», affirme M. Baker.

Tarifs supralocaux: pas un facteur

Les mesures mises en place par la ville relativement aux tarifs supralocaux, qui ont eu pour effet de faire perdre des joueurs provenant des localités limitrophes aux associations shawiniganaises, ne semblent pas avoir motivé les associations et mettre le processus de fusion en branle.

«C’était déjà dans l’air depuis quelques années et nous avions commencé à discuter avant», raconte M. Baker.