Félix-Antoine Lemire, du Vert et Or M-13, porte le chandail que les membres de son équipe enfileront au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Il est accompagné des responsables du programme de hockey au Séminaire Saint-Joseph, Danny Dupont et Denis Francoeur.

Une fusion bénéfique

TROIS-RIVIÈRES — Des 125 équipes, toutes catégories confondues, qui participent aux activités de la Ligue de hockey préparatoire scolaire de la présente saison, quatre demeurent invaincues, à l’approche de la pause du temps des Fêtes. La formation M-13 Majeur du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph est l’une d’elles, ayant accumulé jusqu’ici un impressionnant rendement de 15-0, en incluant des victoires contre d’autres clubs de tête.

«On savait que c’était une bonne cuvée, mais à ce point? Oui, c’est surprenant! Nous sommes fiers de nos jeunes», partage le responsable du hockey au SSJ, Danny Dupont, flanqué de son nouveau partenaire dans l’aventure du hockey scolaire, Denis Francoeur.

On se rappellera qu’en février, les deux hommes de hockey avaient confirmé la fusion des activités des Panthères du Collège Marie-de-l’Incarnation et du Séminaire. Les deux programmes évoluaient dans la LHPS, mais en tant qu’adversaires. Les formations des Panthères se concentrent désormais à l’école primaire, puis les jeunes graduent chez le Vert et Or. La nouvelle structure englobe dorénavant 10 formations et une douzaine d’entraîneurs, l’une des plus importantes du circuit provincial. Au total, 156 hockeyeurs se rapportent à l’une ou l’autre de ces équipes, dont 131 au Séminaire Saint-Joseph. Si plusieurs groupes associés au Vert et Or enregistrent un certain succès jusqu’à maintenant, c’est l’équipe M-13 Majeur qui se distingue le plus avec sa fiche toujours sans tache. Des 17 joueurs de l’alignement, six sont en sixième année, donc à leur première année pee-wee. Seulement deux joueurs proviennent de l’extérieur de la région. «Ça veut dire que ce sont d’abord des joueurs développés ici», résume Francoeur qui, dans ses meilleures années, travaillait sur les habiletés hockey d’environ 80 jeunes garçons au CMI. Ce chiffre a presque doublé en l’espace de quelques mois, confirmant ainsi la consolidation du volet Sports au SSJ.

«On ne planifiait pas de fusion il y a trois ans de ça, mais les choses évoluent, rappelle Denis Francoeur. Il faut toujours prendre en considération que la Mauricie mise sur un petit bassin de joueurs à l’échelle du Québec. Pourtant, nous sommes représentés dans toutes les structures existantes. Or, on s’en tire assez bien. Je regarde les succès des Estacades au midget AAA, c’est excellent pour le hockey régional. Nous avons toujours eu de bonnes têtes de hockey ici, on se démarque des autres endroits pour ça, je trouve.»

L’équipe M-13 n’est pas la seule à connaître une bonne saison. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les autres calibres près du M-13 ne se retrouvent pas désavantagés en termes de résultats. «Dans les grosses catégories, nous sommes très compétitifs. On progresse partout. Ça aussi, ça nous rend heureux.»

Francoeur s’attend à voir d’autres joueurs, comme Frédéryck Janvier en juin dernier, être repêchés dans la LHJMQ au prochain repêchage. «Se faire une niche à 16 ans dans un club à maturité comme Rimouski, c’est toute une réussite. Et il y en aura d’autres. Notre groupe de 2003 a du potentiel.»

Pour revenir à l’équipe M-13, elle tentera de poursuivre sur sa séquence, en fin de semaine, en disputant ses deux derniers matchs avant les Fêtes, du côté de Victoriaville.

De retour au Tournoi pee-wee de Québec

Si les jeunes se concentrent actuellement sur la saison régulière de la LHPS, impossible de ne pas penser au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, qui s’amorcera au Centre Vidéotron en février. Un troisième chandail a d’ailleurs été créé pour l’occasion pour les joueurs du Vert et Or M-13, qui auront le privilège de participer à l’événement.

La Découverte

Au sud du fleuve St-Laurent, les Broncos de l’école La Découverte alignent quant à eux cinq équipes dans la LHPS cette année. La formation M-17 Majeur occupe le haut du classement, avec 11 victoires en 12 sorties.

L’aréna Claude-Mongrain sera le théâtre, au début du mois d’avril, des matchs de demi-finales de toutes les catégories de la LHPS. Les chances de voir des équipes du Vert et Or et des Broncos y prendre part sont bonnes, à la lumière de leurs récents résultats.