Raphaël Lessard (au centre) représentera l’équipe Dumoulin Compétition des frères Jean-François et Louis-Philippe. Le trio portait aussi les mêmes couleurs au dernier Grand Prix de Trois-Rivières.
Raphaël Lessard (au centre) représentera l’équipe Dumoulin Compétition des frères Jean-François et Louis-Philippe. Le trio portait aussi les mêmes couleurs au dernier Grand Prix de Trois-Rivières.

Une façon différente de contribuer

TROIS-RIVIÈRES — Depuis cinq ans, la famille Dumoulin et leurs partenaires ont remis près de 60 000 $ à la Fondation québécoise du cancer. Sans GP3R en 2020 et avec un avenir quelque peu embrouillé par la COVID-19, l’équipe de course trouve un moyen, disons-le, au goût du jour pour venir en aide à l’organisme, durement éprouvé par la pandémie: une course virtuelle réunissant des dizaines de pilotes.

Propriétaire et fondateur d’une ligue québécoise de courses virtuelles, Sylvain Bernier a offert à Dumoulin Compétition d’organiser un enduro d’une durée de six heures sur la plateforme iRacing, le 25 avril prochain. En vise ainsi à poursuivre l’implication de la campagne La Course contre le cancer, qui connaît un beau succès dans la région depuis 2016.

Tous les pilotes participant à cette course devront débourser au moins 5 $ pour amasser des dons pour la Fondation. La vedette montante de Nascar, Raphaël Lessard, de même que Kevin Lacroix, Simon Dion-Viens et Alex Labbé, pour ne nommer que ceux-là, ont confirmé leur présence.

Les internautes pourront suivre la course, qui se déroulera sur le circuit routier de Road America, par le biais de Twitch. Les pilotes rouleront dans la classe des voitures GTE Pro (Championnat mondial d’endurance).

«La demande en ligne pour les courses virtuelles est en croissance», sourit Bernier, fondateur de Sly Sim Racing, une communauté de Québécois mordus de sport automobile et de simulateurs.

«Nous avions déjà une épreuve d’enduro prévue en avril, alors on a décidé de joindre l’utile à l’agréable. Ça fait quelques années que je suis l’implication des Dumoulin dans la lutte contre le cancer. La sœur de ma conjointe est l’une des premières greffées de la moelle osseuse à l’hôpital Sainte-Justine, alors ça me fait plaisir de les aider à amasser des dons.»

L’argent sera remis au Centre régional et Hôtellerie de la Mauricie.

Communauté active... et talentueuse!

Même s’il ne participera pas à la course, Jean-François Dumoulin salue l’initiative. «Les simulateurs sont tellement réalistes!»

En effet, sur iRacing, il est possible de modifier les réglages de sa voiture virtuelle et mesurer la consommation et l’usure des pneus.

«En plus, ils vont faire une course de six heures, un bon défi dans les circonstances, convient Dumoulin. Il ne faut pas oublier les victimes du cancer dans le contexte actuel. On lit beaucoup de choses sur la détresse de ces personnes depuis quelque temps, sur les gens atteints ainsi que les familles. Si on peut contribuer à notre façon, nous allons le faire.»

Dumoulin Compétition déléguera Raphaël Lessard, un pilote de 18 ans, et Étienne Cliche, ingénieur en Coupe NASCAR, pour les représenter. Pas un mauvais tandem, loin de là!

Lessard, un élève de la prestigieuse écurie Kyle Busch Motorsport, était inscrit aux épreuves du Championnat de camionnettes Gander cette année. C’est la troisième série en importance du NASCAR aux États-Unis. Il vit son confinement avec Cliche, à Mooresville, en Caroline du Nord, dans l’épicentre du NASCAR américain. «Je commence à prendre le tour avec les circuits routiers», rigole Lessard, beaucoup plus à l’aise sur les circuits ovales, ce qui explique ses succès en NASCAR au sud de la frontière.

«C’est pour une bonne cause. En ces temps de pandémie, iRacing nous garde dans le beat des courses, même si c’est différent. Un ami du Québec m’a envoyé un volant, je vais essayer d’être le plus compétitif possible!»