Tchad Ayotte, de l'Académie les Estacades, s'est même permis une interception lors de la demi-finale face à l'Ontario. Malheureusement, ses efforts auront été vains, puisque l'Ontario a finalement remporté la partie par la marque de 30-16.

Une expérience unique pour Ayotte et Frost

Deux jeunes joueurs de football de la région, Thomas Frost et Tchad Ayotte, reviennent grandis de leur expérience à la Coupe Canada de football en Saskatchewan. Championne des trois dernières éditions de la Coupe Canada, l'équipe du Québec a finalement dû se contenter de la médaille de bronze, samedi dernier, lors de l'édition 2014 de ce tournoi national de football, en disposant de l'Alberta 22-19.
Même s'ils n'ont pas pu répéter les exploits accomplis par le Québec lors des trois dernières années, les deux secondeurs de ligne de 17 ans se rappelleront longtemps de cette aventure. «C'est une expérience unique en son genre que je vais certainement me rappeler toute ma vie. J'ai eu beaucoup de plaisir avec mes coéquipiers, autant sur le terrain qu'à l'extérieur, entre les matchs du tournoi. Je répéterais ces trois dernières semaines sans hésitation», mentionnait celui qui a joué pour le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph, Thomas Frost.
Même son de cloche pour Tchad Ayotte, ancien produit de l'Académie les Estacades, qui n'avait que de bons mots pour l'encadrement que les jeunes joueurs ont reçu pendant la Coupe Canada.
«Durant tout le camp, tant à Saint-Jean-sur-Richelieu qu'en Saskatchewan, nous avons été traités comme des professionnels. Être dirigé par des entraîneurs du SIC (Sport interuniversitaire canadien), ou bien par des entraîneurs qui ont joué pro, c'est quelque chose. Les matchs étaient intenses puisqu'on défendait notre province!»
Pour les deux membres du Québec originaire de la Mauricie, l'expérience acquise lors de cette importante compétition vaudra son pesant d'or dans l'avenir.
«Une compétition comme ça, ça nous donne du bagage et de l'expérience pour savoir comment réagir dans des situations difficiles et dans des bons moments. Autrement dit, c'est un gros plus dans notre début de carrière au niveau collégial et, encore une fois, je suis très fier d'avoir porté nos couleurs et d'avoir combattu sur le terrain avec mes 39 autres coéquipiers», répondait fièrement Tchad Ayotte.
«C'est une compétition nationale, donc le stress était certainement au rendez-vous. Le fait de performer dans des situations comme cela va nous aider si d'autres occasions semblables surviennent dans le futur. Nous avons dû faire preuve de caractère après avoir perdu contre l'Ontario en demi-finale pour revenir en force contre l'Alberta afin d'acquérir la médaille de bronze. C'était des défis constants tout au long du tournoi et je crois que ça va simplement m'aider pour mon futur autant au football que dans la vie de tous les jours», indiquait pour sa part Thomas Frost.
La formation du Québec avait très bien entrepris son tournoi, en infligeant à l'équipe de la Saskatchewan un revers de 27-7. Elle s'est toutefois fait remettre à sa place lors de la demi-finale, alors qu'elle s'est inclinée 30-16 face à l'Ontario, les futurs médaillés d'or de la Coupe Canada. 
En finale pour le bronze, un placement du botteur John Molson, alors qu'il ne restait que 1:10 à jouer au quatrième quart, a permis d'offrir la victoire, et une troisième marche sur le podium, au Québec.