Marc-Antoine Camirand (à gauche) et Louis-Philippe Dumoulin (à droite) ont engrangé de précieux points mercredi en Saskatchewan. Les deux viseront la victoire samedi à Edmonton.

Une dernière dans l’Ouest

TROIS-RIVIÈRES — C’est au sud d’Edmonton, à Wetaskiwin, que les pilotes de la série NASCAR Pinty’s termineront leur séjour dans l’Ouest canadien, samedi soir dès 21 h, heure du Québec, pour la dernière épreuve avant le Grand Prix de Trois-Rivières, le 12 août.

Le programme double de mercredi en Saskatchewan a quelque peu perturbé le classement général, comme il fallait s’y attendre. Les problèmes d’Andrew Ranger, combinés à la première course décevante de Louis-Philippe Dumoulin, ont propulsé l’Ontarien de 26 ans Cole Powell au sommet.

Powell a remporté la deuxième course mercredi, devant Dumoulin et Marc-Antoine Camirand. Il détient désormais 242 points, trois de plus que Dumoulin et Camirand. Ranger a chuté au quatrième échelon, à neuf points de Powell.

La course numéro 1 avait été l’affaire du Québécois Donald Theetge, qui savourait du coup un premier gain dans la série nationale de NASCAR. Camirand a frôlé le podium, finissant quatrième. C’est la raison pourquoi il s’est autant rapproché de la position de tête au classement des pilotes. «Je n’étais pas tout à fait satisfait après les essais et les qualifications, mais l’équipe a fait du bon travail pour rendre la voiture plus performante.»

C’est lors de la deuxième course que Camirand a constaté qu’il misait sur un bolide très compétitif. «Je n’ai pu me maintenir dans le top-5 au départ, mais ma voiture est devenue extrêmement rapide à la fin. Dans les 20 derniers tours, j’ai rattrapé les meneurs et je leur ai mis de la pression. C’est de bon augure pour Edmonton! J’ai démontré que je pouvais être rapide sur des ovales et je sens que ma première victoire en NASCAR Pinty’s n’est pas loin.»

Dumoulin a quant à lui glissé d’un rang puisqu’il menait le championnat avant les courses de Saskatoon, au coude à coude avec Andrew Ranger. Qu’à cela ne tienne, il a quitté la Saskatchewan avec une pole position et une deuxième place. C’était sa deuxième pole en carrière sur circuit ovale. Un autre signe encourageant des développements apportés pour la voiture de mise pour ce type de tracé. Et les résultats auraient pu être encore mieux si Dumoulin n’avait pas joué de malchance en étant victime d’une crevaison lente, pendant la première course. Il a dû se contenter du 16e rang.

La bonne nouvelle, c’est qu’il avait réussi le chrono le plus rapide. Il s’est donc élancé du premier rang et cela l’a bien servi. Dumoulin a mené un temps jusqu’au 79e tour, avant une neutralisation. Il a finalement terminé deuxième, derrière Powell, qui en est à sa première saison complète en NASCAR Pinty’s. Il savourait sa première victoire, à l’instar de Theetge quelques heures auparavant.

«Je suis très fier de mes équipiers, a commenté Dumoulin. La voiture est performante, nous avons mené le plus grand nombre de tours pendant la deuxième épreuve. On avait la voiture pour gagner les deux courses.»

La course à l’Edmonton International Raceway, un quart de mile, comptera 300 tours et sera ponctuée d’une pause de cinq minutes vers la mi-course, question de procéder au changement de pneus ainsi qu’au ravitaillement d’essence.