Frédéric Lavoie, l’entraîneur chef des Estacades.
Frédéric Lavoie, l’entraîneur chef des Estacades.

Une bonne préparation pour les Estacades

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Les Estacades tombent en vacances un peu plus rapidement que ne l’aurait souhaité Frédéric Lavoie. Ses adolescents ont plié bagage après la ronde préliminaire du Challenge du circuit, présenté au Saguenay.

Après une victoire lors du premier match, les Trifluviens ont subi deux échecs, dont le dernier 2-1 en fusillade face aux représentants du Rousseau-Royal Laval-Montréal.

«Ce fut un bon match, entre deux clubs qui se ressemblent. Il y a eu des chances de marquer des deux côtés… En fin de compte, c’est la fusillade qui a dû nous départager», partageait Lavoie, quand même pas trop déçu du rendement de son club. «C’est un tournoi qui sert de préparation pour les séries. On a été impliqués dans des matchs serrés. On n’a accordé que trois buts en trois matchs. On sait qu’on devra travailler sur notre offensive à notre retour après la pause des Fêtes.»

Alexandre Nadeau a été le seul marqueur pour les Trifluviens, dominés 33-22 au chapitre des tirs au but. C’est Vincent Filion qui défendait la cage des Estacades. Malgré le revers, il a été choisi l’étoile de son camp.