Un week-end parfait pour le Viking

Après l'avoir emporté 3-1 vendredi face aux Éperviers de Sorel-Tracy, le Viking a récidivé samedi soir en venant à bout de l'Isothermic à Thetford Mines par la marque de 4-2.
Yann Joseph a fait sa marque lors de cette rencontre. Alors que les deux équipes étaient à égalité 2-2 en troisième période, le joueur de centre du Viking y est allé de deux buts pour permettre aux siens de se sauver avec la victoire. Thomas Beauregard et PJ Corsi ont complété le sommaire pour les visiteurs.
Marco Cousineau a connu un fort match entre les poteaux pour la troupe d'Alain Côté. Il a réalisé 37 arrêts en route vers sa 16e victoire de la saison.
Grâce à ce gain, le Viking accentue son avance au sommet du classement de la LNAH. Les Trifluviens devancent maintenant l'Isothermic par cinq points, en plus d'avoir trois matchs en main sur leurs plus proches poursuivants.
Midget AAA: les Élites tombent face aux Estacades
Frais et dispos, puisqu'ils ne disputaient qu'une seule rencontre cette fin de semaine, les Estacades de Trois-Rivières ont signé une victoire de 2-1 sur les Élites de Jonquière, dimanche, au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.
Tirant de l'arrière 1-0 après 30 minutes, les hommes de Frédéric Lavoie ont rebondi lorsque Francis Bernier a déjoué le gardien Samuel Harvey avant la fin de l'engagement. Morgan Adams-Moisan y est finalement allé du but de la victoire dès la troisième minute du dernier vingt. La victoire a été l'affaire de Mathieu Bellemare, qui a bloqué 28 lancers.
Junior AAA: les Loups remportent un festival offensif
Les Loups de La Tuque ont signé un troisième gain en 2014, dimanche, face aux Lauréats à Saint-Hyacinthe.
Les hommes de Ron Choules ont toutefois eu besoin de huit buts pour venir à bout des Maskoutains dans cette partie qui s'est soldée par la marque de 8-6.
Danick Poirier a connu une journée de travail prolifique avec une récolte de deux buts et trois passes.
Antoine Masson et Jérémy Plourde ont quant à eux ajouté quatre points à leur fiche.
Le gardien vainqueur, Steven Veilleux, a fait face à 40 tirs, alors que ses coéquipiers en ont décoché 39 en direction de Nicolas Lachance.