Le Bellemare règne sur la Ligue de hockey senior AAA depuis deux ans.

Un vrai rouleau compresseur!

TROIS-RIVIÈRES — Les Loups de La Tuque n’ont pas été en mesure de freiner le rouleau compresseur bâti par Dean Lygitsakos et André Lachance. Pour une deuxième année d’affilée, le Bellemare de Louiseville a été désigné champion de la Ligue de hockey senior AAA, après avoir complété le balayage en grande finale aux dépens des Latuquois samedi soir.

La victoire de 9-4 enregistrée sur la patinoire des Loups illustrait bien le genre de campagne vécue par les Louisevillois. 31 victoires en 36 matchs, séries incluses!

«On s’en parlait sur le banc à la fin du match, on ne revivra plus jamais une saison comme ça. C’est du stock, 31 victoires dans le senior!», soulignait Lachance.

Le Bellemare s’attendait toutefois à une meilleure opposition en finale. Selon Lachance, le point tournant s’est déroulé lors du second duel, alors que les Loups ont provoqué une bagarre générale. Résultat, trois de leurs six défenseurs réguliers étaient suspendus pour l’important troisième match à Louiseville vendredi.

«Pas évident de jouer avec une brigade défensive ainsi amputée. On a joué notre pire match de la série, les Loups ont joué leur meilleur, et on a quand même gagné 6-3. Ce fut une soirée qui a fait mal pour les Loups, qui sont arrivés en finale avec des blessures après une grosse demi-finale face à Saint-Cyrille.»

Le Bellemare a terminé son travail de démolition dans un Colisée de La Tuque rempli à craquer samedi soir. «Il y avait pas mal d’ambiance, et l’une des raisons était notre soixantaine de fans qui étaient là. Faut le faire en maudit, monter un samedi soir de Louiseville à La Tuque pour un match de senior. Ils nous ont fait sentir chez nous. Ce fut merveilleux de vivre ce moment avec eux.»

Tout en encensant son défenseur étoile François Godin, Lachance était élogieux envers son capitaine Nelson Vargas Dias, qui a une fois de plus été créatif dans la thématique associée aux séries.

L’univers des super-héros était à l’honneur dans le vestiaire de l’équipe ces dernières semainesé Le Marteau de Thor, les gants de Hulk, le bouclier de Capitaine America, bref les joueurs ont eu un malin plaisir à travers cette symbolique qui a uni le vestiaire.

«Nelson a toujours son coeur d’enfant. Notre petit Portugais est rassembleur comme c’est pas possible.»