Marc-Antoine Camirand en sera à une quatrième saison complète en série NASCAR Pinty’s, une troisième avec l’équipe de l’Ontarien Scott Steckly.

Un volant assuré pour Camirand en 2020

TROIS-RIVIÈRES — Les embrouilles et la frustration de 2019 laisseront place, espère Marc-Antoine Camirand, à la bonne entente et aux victoires pour sa prochaine saison en NASCAR Canada. Grâce à l’appui de son partenaire principal, GM Paillé, le pilote de St-Léonard-d’Aston a confirmé qu’il serait de retour à temps plein dans la série. Une belle façon de célébrer sa 25e année en course automobile.

Camirand s’est entendu avec l’équipe de Scott Steckly. Il retrouve son volant... et de l’espoir!

«La dernière année n’a pas été facile», concède celui qui fêtera ses 41 ans en avril. «Avec Scott, on a mis nos cartes sur la table. Nous ne lui avons pas fait de cachettes, il faut que les choses changent.»

Après un rendement encourageant en 2017 et 2018 en dépit des problèmes mécaniques, les voitures de Camirand, particulièrement celle pour les circuits ovales, n’ont pas répondu aux attentes l’an passé.

Steckly alignait alors trois voitures dans le championnat: celles de Camirand, d’Alex Tagliani et de Donald Theetge. Ce dernier a préféré quitter l’équipe, alors que Tagliani devrait poursuivre son association.

«Gérer trois pilotes dans la même équipe, avec tout ce que cela comporte comme travaux sur les voitures, c’est de l’ouvrage. Surtout dans un calendrier serré. La situation a créé des lacunes et des froids entre nous. Dès la première course de la saison sur ovale, nous savions qu’il y avait des problèmes. On n’a jamais pu y remédier.»

Au terme de la campagne, Camirand a mis un bon mois avant de contacter Steckly. Ils se sont entendus dans les dernières semaines. Pour Camirand, il s’agira d’une quatrième saison complète en NASCAR Pinty’s, une troisième avec Steckly.

Il renoue d’ailleurs avec Randy Steckly, le cousin de Scott, comme chef d’équipe. C’est avec lui qu’il a connu ses meilleurs moments dans la série, en 2017 et 2018, dont sa seule victoire en carrière à St-Eustache. «C’est très positif! Randy amène beaucoup de calme et d’expérience au sein d’une équipe de mécanos. Même moi, je veux m’impliquer davantage à ce chapitre cette année. Leurs quartiers sont loin de chez moi, c’est dans la grande région de Toronto, mais je veux sentir qu’on fait partie d’une équipe, que nous sommes soudés.»

Camirand espère pouvoir commencer à rouler autour de la mi-avril. «L’asphalte n’est pas encore chaud à cette période de l’année, mais l’extra que nous mettons en temps, ça peut faire toute la différence au classement plus tard dans l’année.»

Détenteur du record pour le plus grand nombre de victoires au Grand Prix de Trois-Rivières, Camirand est aussi bien heureux de prolonger son entente avec GM Paillé. Il souhaite ardemment leur offrir plus de victoires en 2020, dont bien sûr celle du GP3R au mois d’août.

«C’est une grande famille. Avec eux, je me replonge dans mes souvenirs de début de carrière, quand je me rendais aux courses avec mon père.»

La saison de la série NASCAR Pinty’s commencera le 17 mai. Trois des 13 courses du championnat auront lieu au Québec, dont le GP3R (7-9 août). Une course sur terre battue sera à l’affiche pour la première fois, au Ohsweken Speedway en Ontario le 18 août. En plus de Camirand, deux autres pilotes de la région prendront part aux activités de la plus importante série de course automobile au pays. Louis-Philippe Dumoulin pilotera de nouveau à temps plein, tandis que son frère Jean-François se concentrera sur les épreuves de circuit routier.