Laetiah Sauveur a remporté quatre médailles, dont trois d’or, aux Championnats canadiens de trampoline.

Un triplé en or pour Laetiah Sauveur

TROIS-RIVIÈRES — La trampoliniste du Club Intercité de Trois-Rivières, Laetiah Sauveur, a récolté quatre médailles aux Championnats canadiens de trampoline, cette fin de semaine, à Oshawa. Cinq autres athlètes du club étaient aussi présentes à la compétition, dont Meggy Lebel qui a également réussi à monter sur le podium en compagnie de la quadruple médaillée.

Sauveur, âgée de 16 ans, disputait sa dernière compétition chez les 16 ans et moins. Elle a raflé l’or à trois reprises, ajoutant aussi une médaille de bronze à sa récolte du week-end. Ses médailles d’or ont été obtenues à la compétition individuelle chez les moins de 16 ans, en trampoline synchronisé avec Meggy Lebel et au concours par équipe au double mini où elle était jumelée à trois autres athlètes du Québec. Elle a mérité sa troisième place au trampoline par équipe, aussi en équipe avec trois autres trampolinistes québécoises.

«Ça s’est très bien passé pour elle. Elle a vraiment fait de bonnes routines autant en individuel qu’en équipe», a souligné son entraîneure au Club Intercité, France Bouffard. En plus de ces excellentes performances où elle est montée sur le podium, elle a terminé huitième au double mini individuel. «Ça s’est moins bien passé au double mini. Elle avait terminé dixième lors des qualifications, on avait fait exprès pour qu’elle se classe pour la finale pour que justement, sa finale soit solide. Elle a toutefois fait une chute en finale, elle a donc fini huitième» a poursuivi Bouffard.

De gauche à droite: Laurianne Legault, Meggy Lebel, Gaëlle St-Pierre-Lepitre, Léane Blackburn, Mathilde Vinette et Laetiah Sauveur.

L’autre médaillée du club est évidemment Meggy Lebel, grâce à sa performance en trampoline synchronisé avec Sauveur.

Tout Près d’un podium

La jeune trampoliniste de 11 ans, Gaëlle St-Pierre-Lepitre, était opposée aux athlètes de 16 ans et moins. Elle a cependant assez bien performé lors des qualifications individuelles, terminant septième pour obtenir sa place en finale. Elle n’est pas montée sur l’une des trois marches, mais a tout de même terminé cinquième. «On ne pensait pas qu’elle allait se qualifier pour une finale. Les autres étaient toutes plus grandes qu’elle et avaient toutes de plus grosses routines. On a baissé le niveau de difficulté de ses routines, mais on a amélioré son exécution. C’était vraiment super», s’est réjouie son entraîneure.

St-Pierre-Lepitre a aussi participé aux compétitions de double mini individuel et en trampoline synchronisé avec Léane Blackburn, où elle a respectivement terminé 23e et 24e. «Elles ne se sont pas beaucoup entraînées ensemble. Léane revenait d’une blessure et elle est allée en vacances après ça. On savait que ça allait être difficile d’aller chercher quelque chose», a continué Bouffard.

Une compétition féroce

Meggy Lebel, Léane Blackburn, Laurianne Legault et Mathilde Vinette n’ont pas assez bien fait lors des qualifications individuelles pour accéder à la finale. Ce n’est pas parce que leurs performances n’étaient pas à la hauteur, mais bien parce que la compétition était serrée entre les différentes participantes. Lebel a terminé au 11e échelon, Vinette au 23e, Legault au 31e, et une mauvaise chute de Blackburn l’a fait descendre au 51e rang. «La compétition était très serrée. Meggy s’est presque qualifiée pour la finale, mais ils prenaient les dix premières. Mathilde disputait sa première expérience nationale. Elles ont quand même bien fait», a mentionné l’entraîneure.

Cette compétition venait clore la saison de trampoline. Les athlètes d’Intercité prendront une courte pause avant de préparer la prochaine campagne.