Un tournoi relevé malgré une baisse d'inscriptions

Le Défi des Montagnards accueillera, pour sa deuxième édition, 171 adeptes de badminton en provenance des quatre coins du Québec, dès ce soir sur deux plateaux de compétitions à Shawinigan. Le tableau principal des classes A, B et C se déroulera à l'école secondaire Val-Mauricie tandis que le volet des juniors (benjamins et cadets) est prévu à l'école Du Rocher, du secteur Grand-Mère.
À l'aube de la présentation des championnats provinciaux, il s'agit d'une légère baisse par rapport à l'an dernier, observe le responsable Donald Marchand. La présence de plusieurs joueurs de pointe viendra toutefois compenser pour cette chute sur le plan des inscriptions. Parmi les personnes présentes, Roxanne Fraser, qui s'est développée à Val-Mauricie, devrait en mettre plein la vue aux spectateurs. Ces derniers pourront d'ailleurs assister aux rencontres gratuitement.
«Jamais un tournoi n'a été aussi relevé», s'enthousiasme Marchand, qui fut en quelque sorte le mentor de Roxanne. «Nous aurions aimé attirer 210 ou 220 participants car on se sert de cette activité comme moyen de financement pour notre programme. Il y a une dizaine d'années, on avait atteint les 275 personnes.»
Un peu décevant donc en terme de quantité, mais pas en qualité. Fraser ne constituera pas l'unique tête d'affiche de l'événement. Le meilleur joueur au Québec et 16e au Canada, Philippe Gaumond, répondra présent, tout comme les meilleures raquettes du double et du simple à l'échelle provinciale. «Roxanne a été la bougie d'allumage, je ne m'en cache pas, sourit Marchand. Elle a gardé un sentiment d'appartenance très fort envers Val-Mau et ça donne comme résultat que nous avons une belle brochette de candidats pour notre Défi 2014.»
Marchand tient à souligner qu'il y a quelques semaines à peine, Roxanne Fraser et sa compatriote du double, Stéphanie Pakenham, ont vaincu les championnes canadiennes lors d'un tournoi à Toronto. «Une des participantes a porté les couleurs du Canada aux Jeux olympiques, ce n'est pas rien», confie son ancien entraîneur, persuadé que la Shawiniganaise a ce qu'il faut pour demeurer compétitive encore plusieurs années.
Sur le plan du développement, Marchand, constate un progrès chez ses jeunes adeptes à Val-Mauricie. «C'est en voyant des joueurs aussi élevés dans la hiérarchie qu'ils pourront continuer d'apprendre.»
Les parties des classes A et B auront lieu à Val-Mauricie tandis que les participants aux catégories C et juniors convergeront vers Du Rocher, puis compléteront leur tournoi dans le premier établissement, dimanche, pour les finales.
Le Défi des Montagnards prend son envol dès ce soir, à 19 h. Les matchs commenceront à 8 h 30 demain et à 10 h dimanche.