Jasmin Bélanger était en extase après sa victoire au Championnat canadien de judo.

Un titre national pour Jasmin Bélanger

Trois-Rivières — Le judoka Jasmin Bélanger a vécu un moment enivrant ce week-end à Edmonton, où il s’est offert un deuxième titre de champion canadien en carrière, l’unique médaille dorée raflée par la région.

Pour arracher son premier sacre canadien, dans la classe U18 55 kg, Bélanger a dû puiser au fond de ses ressources au cours d’une journée fort éreintante. Lors de son combat de demi-finale, il a même dû disputer plus de neuf minutes supplémentaires lors de la ronde de prolongation, avant d’inscrire l’assaut vainqueur devant l’Albertain Katsuo Leung. Lors du duel pour la médaille d’or, il s’est imposé devant son compatriote québécois Artem Shaporin.

«Je me suis dit que c’était ma journée et ma compétition tout au long du tournoi. Je savais que j’étais capable et je voulais y aller un combat à la fois, a-t-il déclaré à l’agence Sportcom. J’ai donné le tout pour le tout.»

Bélanger a aussi bonifié sa récolte avec une médaille d’argent dans la catégorie U21 55 kg, où il était surclassé.

Doublé de Raphaël Brûlé

Outre le champion canadien, un autre judoka de la région s’est hissé sur le podium lors du rendez-vous national. Porte-couleurs du club Ghishintaido de Shawinigan, Raphaël Brûlé a décroché deux médailles de bronze en Alberta. Dans sa catégorie de prédilection, les 46 kg moins de 16 ans, le protégé de Philippe Davidson a signé deux victoires dans les rondes préliminaires avant de baisser pavillon dans le carré d’as. La veille, il avait vécu le même parcours dans la catégorie U18.

«Bien entendu, Raphaël aurait préféré l’or, mais en judo, il y a beaucoup d’imprévus et une fraction de seconde peut faire toute la différence. Il s’agit de ses premiers podiums canadiens et c’est un bel exploit qu’il a réalisé», a commenté son entraîneur.

Six autres judokas mauriciens ont aussi participé à la compétition, sans toutefois parvenir à grimper sur le podium: Sunny Brochy, Éliot Beaulac, Kathie Bourque, Ryôsuke Nagami-Davidson, Léa St-Arnaud et Justin Tremblay.

Avec Sportcom