La Sirène du Québec, Heidi Levasseur est prête plus que jamais pour son projet de la traversée de l'Atlantique en 2018.

Un record Guinness à Shawinigan?

Heidi Levasseur pourrait bien réaliser un nouveau record Guiness à Shawinigan prochainement.
La nageuse sera dans les eaux balisées de la rivière Saint-Maurice les 21 et 22 juille, le long de la promenade du Capitaine-Jos-Veilleux, afin de tenter de nager le plus de kilomètres possible en 24 heures.
Malheureusement pour Levasseur, ce ne sera pas lors de cette fin de semaine que son nom pourra apparaître dans le livre des records. Elle n'a toujours pas en sa possession la liste des règlements de l'épreuve pour soumettre sa performance à l'organisation Guinness. La sirène du Québec entend cependant faire de ce défi une pratique, pour éventuellement revenir à Shawinigan abattre la marque actuelle. «Tu dois faire plus de 55 kilomètres pour battre le record, alors que mon objectif est de 70. Le problème, c'est que je ne sais pas s'il y a des restrictions qui pourraient rendre les choses plus difficiles. Je serai tout de même filmée donc on verra bien ce qui va arriver».
Levasseur ne sera pas en terrain inconnu en Mauricie elle qui s'est frottée à l'eau de la rivière Saint-Maurice plus d'une fois. Elle avait quelques endroits en tête pour réaliser ce défi, mais le bassin balisé de la rivière Saint-Maurice était au final celui qui jouissait des meilleures installations. «Les distances du bassin sont parfaites, il n'y a pas trop de courant et c'est bien éclairé. Les risques sont minimes à cet endroit, c'est pour ça que j'ai choisi cette place». 
Même si elle s'entraîne activement toutes les semaines, les défis d'envergure se font rares pour l'athlète de Cap-Rouge. L'organisation de sa traversée de l'Atlantique gruge énormément de son temps, ce qui l'empêche de s'embarquer dans de grosses aventures. «J'ai mille et une choses à planifier: trajet, transport, hébergement, etc. Je dois m'envoler pour l'Europe pour régler certains détails importants de mon périple. Je ne peux donc pas me lancer dans des trucs trop sérieux».
Nouvelle collection de bijoux
Dans le but de financer son défi le plus précieux, Heidi Levasseur a lancé il y a quelques jours sa propre collection de bijoux, en collaboration avec Catherine Coulombe. Ils seront faits à partir d'une reproduction miniature d'une oeuvre réalisée par le sculpteur Roger Langevin. 
Pour le moment, les gens peuvent se procurer les quelque 62 items en ligne sur le site internet «Les créations à Cath» ou à la boutique Nomade à Rimouski. Les produits seront prochainement sur les étagères des différentes boutiques un peu partout au Québec et au Canada d'ici l'hiver. 
La collection ne porte toujours pas de nom. La nageuse invite donc les gens à soumettre leurs propositions par courriel ou sur les réseaux sociaux. Trois finalistes seront retenus et le gagnant se méritera un ensemble de bijoux de son choix. 
Avec cette campagne, Levasseur espère financer environ 15 pour cent de sa traversée.