Malgré une expérience limitée en circuit routier, Raphaël Lessard ne compte pas jouer les touristes au GP3R.

Un prodige québécois en piste au GP3R

TROIS-RIVIÈRES — Les amateurs de stock-car auront la chance de voir un prodige québécois en piste cet été au Grand Prix de Trois-Rivières. Membre de la prestigieuse écurie américaine Kyle Busch Motorsports, le jeune Raphaël Lessard prendra en effet le départ de l’épreuve trifluvienne du Championnat de stock-car canadien.

Misant sur une feuille de route déjà bien garnie malgré ses 16 ans, le pilote de la série Super Late Models aux États-Unis profitera de ce rare séjour en sol québécois pour se familiariser avec les épreuves en circuit routier.

«C’est un honneur pour moi de venir courir à Trois-Rivières. Plusieurs grands pilotes sont passés par ici. C’est une grande opportunité pour moi car il va y avoir beaucoup de monde dans les gradins», mentionne Lessard qui pilotera la Toyota Camry numéro 16 aux couleurs de NAPA Pièces d’Auto.


«  La venue de Raphaël Lessard nous permet de poursuivre ce qui est notre modèle depuis 1967. On est une vitrine qui permet aux pilotes québécois de se frotter aux meilleurs d’ailleurs. »
Dominic Fugère

Malgré une expérience limitée en circuit routier, ne comptez pas sur Lessard pour venir jouer les touristes. Peu importe la piste, il roule toujours avec la victoire dans le viseur.

«Il va falloir que j’apprenne. On va sûrement aller pratiquer sur d’autres circuits pour voir ça fait quoi de tourner à gauche et à droite pour être le plus compétitif possible. Mais quand on fait une course, on vient toujours pour gagner!»

De grandes ambitions
Expatrié au pays de l’Oncle Sam depuis trois ans dans son ascension vers les plus hauts sommets du NASCAR, Lessard évolue présentement dans le quatrième circuit sous la prestigieuse série NASCAR Monster Energy.

Si sa courbe de progression se poursuit comme prévu, il fera ensuite le saut en NASCAR K&N, puis en NASCAR Camping World Truck et enfin en NASCAR Xfinity avant d’atteindre les grandes ligues.

Le 20 mai dernier, Lessard a notamment signé une victoire lors du Short Track U.S. Nationals 100 sur la réputée piste de Bristol, au Tennessee.

Le directeur général du GP3R Dominic Fugère se frottait évidemment les mains en confirmant la présence de Lessard à la 49e édition de l’événement trifluvien.

À ses yeux, sa participation s’inscrit dans la lignée des Gilles Villeneuve, Jacques Villeneuve, Patrick Carpentier et Alex Tagliani. «La venue de Raphaël Lessard nous permet de poursuivre ce qui est notre modèle depuis 1967. On est une vitrine qui permet aux pilotes québécois de se frotter aux meilleurs d’ailleurs.»

Au sein de la filière Toyota Racing, Lessard est d’ailleurs entre bonnes mains. «C’est l’équivalent de la filière Player’s à l’époque qui a vu passer les Jacques Villeneuve, Patrick Carpentier, Greg Moore et Alex Tagliani et qui se sont ensuite retrouvés au sommet de la course automobile. Raphaël a fait sa place dans le marché américain du stock-car. Ça donne une idée du potentiel qu’il a», souligne le directeur général du GP3R.

Pour ce dernier, le circuit trifluvien représente le parcours idéal pour permettre à Lessard d’aiguiser ses réflexes en circuit routier. «La prochaine étape pour lui, c’est la série K&N. Il va arriver mieux préparé que s’il fait juste des ovales. Il est rendu là dans sa carrière et c’est l’épreuve parfaite pour se développer.»

De précieux souvenirs
Pour le Beauceron de 16 ans, cette présence dans les rues de la cité Laviolette lui fera revivre de beaux souvenirs. En 2012, c’est à titre de spectateur qu’il avait assisté à la victoire de son père François, dans la série Sportsman Québec. «Je vais sûrement devoir lui demander des conseils!», sourit le jeune homme.