C'est au Centre Richard-Lebeau de Saint-Léonard-d'Aston que se tiendra le tout premier repêchage de la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

Un premier repêchage pour la LHSAAAQ

Lorsque les équipes de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie ont quitté le bateau pour former la Ligue de hockey senior AAA du Québec, on savait que d'importants changements se tramaient. Le plus important aura lieu mardi soir au Centre Richard-Lebeau de Saint-Léonard-d'Aston, alors que se tiendra le tout premier repêchage du nouveau circuit.
Pour l'occasion, les équipes choisiront des joueurs lors de 12 rondes, et jusqu'à 15 joueurs pour les formations disposant de plus de choix. Non seulement s'agit-il d'une première, mais surtout, cet encan signifie la fin du principe des territoires et d'un nombre minimal de joueurs locaux au sein des équipes.
«Ça va permettre aux équipes qui voulaient s'améliorer, mais qui n'auraient pas même pensé à faire l'acquisition d'un certain joueur parce qu'il y avait une trop grande distance de le faire. Au début, il y avait quelques équipes qui n'étaient pas d'accord avec l'idée, mais depuis la fin de semaine, tout le monde est enthousiaste», explique Dany Côté, qui agira à titre de registraire et préfet de discipline du circuit qui n'aura d'ailleurs pas de président lors de cette première saison.
Hommes forts
En plus des 12 rondes du repêchage, qui est ouvert au public, et ce, gratuitement, deux rondes supplémentaires ont été ajoutées lors desquelles des durs à cuire qui n'étaient pas admissibles à jouer dans la LHSAM pourront être sélectionnés. La LHSAAAQ a en effet assouplie ses règles afin de permettre aux hommes forts de la Ligue nord-américaine de hockey de se joindre à son circuit. Comme quoi les combats ne disparaîtront pas dans le hockey senior.
«Ça permettra d'ajouter au spectacle puisque de 25 à 30 joueurs ont été ''débarrés'' et pourront être repêchés. Il y avait des équipes qui n'avaient pas beaucoup de joueurs meilleurs au bout du poing que du point et il fallait trouver un équilibre à travers la ligue. Ça permettra à ces clubs d'avoir des hommes forts sur la route.»
Grand-Mère n'y sera pas
La tenue de ce premier repêchage - avec dix équipes dont la nouvelle formation de Bécancour, déménagée de Lac-Mégantic - signifie qu'il n'y aura pas de hockey senior l'an prochain à Grand-Mère. Les discussions entre la nouvelle entité et le groupe shawiniganais n'ont pas avancé après la création de la nouvelle ligue.
«On veut tout d'abord stabiliser les concessions, et ne pas déshabiller Pierre pour habiller Paul. Avec la nouvelle direction, ça en faisait beaucoup pour ajouter une équipe à notre première saison. Mais nous ne sommes pas fermés à une expansion pour l'an prochain si des marchés se montrent intéressés», conclut Paré.