Marie-Pier Houle sait maintenant contre qui elle va en découdre lors de son baptême professionnel, le 8 juin au Casino de Montréal.

Un premier défi mexicain pour Marie-Pier Houle

TROIS-RIVIÈRES — À trois semaines de son baptême professionnel, Marie-Pier Houle peut enfin mettre un nom sur son premier objectif. La Trifluvienne de 28 ans a en effet reçu la confirmation qu’elle allait se mesurer à Maria Guadalupe Duran le 8 juin au Casino de Montréal.

Comme c’est souvent le cas en début de carrière, la protégée de Jean Zewski et Sébastien Gauthier a bien peu d’informations à se mettre sous la dent à propos de sa rivale mexicaine de 20 ans, outre sa fiche d’une victoire et deux défaites.

«Je sais qu’elle a fait 49 combats chez les amateurs avant de prendre une petite pause et commencer chez les pros», explique celle qui a remporté la plus récente édition du Défi des Champions chez les 69 kg. «Mon entraîneur est à la recherche de vidéos d’elle. Je vais probablement devoir m’adapter dans le ring, tranquillement, et prendre le temps de l’évaluer au début du combat.»

Pour ce premier test professionnel, Houle met présentement toute la gomme à l’entraînement tout en conciliant son travail à temps plein de thérapeute en réadaptation physique. Question de bien effectuer la transition des rangs amateurs vers le réseau professionnel, elle a passé beaucoup de temps à peaufiner sa défensive. «Les gants sont plus petits alors il faut faire attention pour ne pas encaisser des coups gratuitement. Je vais devoir me faire toucher le moins souvent possible. Il faut aussi que je m’adapte à des rounds de deux minutes alors que j’en faisais de trois minutes chez les amateurs», mentionne Houle, qui a notamment eu droit à des séances de sparring avec Myriam Da Silva, de l’équipe nationale.

«J’ai aussi mis les gants avec Marie-Jeanne Parent et Sabrina Lubertino, une fille contre qui je me suis souvent battue chez les amateurs. Je suis très reconnaissante envers ces filles d’avoir pris le temps de venir dans le ring avec moi pour me donner une super bonne préparation», explique Houle, qui a livré 39 combats amateurs avant d’opter pour les pros.

Marie-Pier Houle se frottera donc à Maria Guadalupe Duran, chez les poids mi-moyens, le 8 juin en sous-carte d’un gala qui mettra en vedette Shakeel Phinn et Bruno Sandoval en finale. Pour cette première incursion professionnelle, elle s’exécutera devant un public conquis d’avance. «Je sens très bien l’engouement autour de moi. Mes amis, ma famille et même mes patients me parlent juste de ça! Tout le monde a hâte, moi aussi j’ai hâte de boxer et d’avoir ma foule au Casino. Chez les amateurs, ils étaient déjà très bruyants. J’ai hâte de les entendre à mon premier combat pro, car ils seront encore plus nombreux qu’à l’habitude!»