Le Viking de Trois-Rivières n'a pas ménagé ses efforts pour s'imposer à Jonquière samedi. Malgré un revers de 5-4, le petit point obtenu à la suite de la fusillade s'est tout de même avéré suffisant pour lui assurer le championnat de la saison régulière.

Un premier championnat de saison pour le Viking

Le Viking de Trois-Rivières avait besoin d'un point ce week-end pour être sacré champion de la Ligue nord-américaine de hockey. La tâche s'annonçait difficile avec un programme double face aux Marquis de Jonquière, un ennemi de longue date dont la rivalité a pris une autre dimension avec le passage de Dean Lygitsakos dans le clan saguenéen il y a quelques années.
On se doutait bien que le Louisevillois ferait tout en son pouvoir pour éviter que le Viking s'assure du championnat contre son club et... il y est presque arrivé. Ce n'est qu'en arrachant un petit point au deuxième match du week-end, samedi, en s'inclinant 5-4 en fusillade, que les protégés de l'entraîneur Alain Côté ont enfin mis la main sur le titre de la saison régulière, une première pour un club de Trois-Rivières dans la Ligue nord-américaine de hockey.
Il s'en est toutefois fallu de peu pour que le Viking célèbre sa conquête avec une victoire, lui qui menait 4-3 avec moins d'une minute et demie à faire en temps réglementaire grâce à un but de Yann Joseph à 18:36. Une pénalité décernée à Maxime Gravel pour bâton élevé à 18:52 a toutefois ouvert la porte aux Marquis et c'est Marco Charpentier, avec son deuxième de la rencontre, qui a poussé les deux équipes en prolongation alors qu'il ne restait que 15 secondes à faire à la troisième période.
Les deux équipes n'ont pu faire de maître en prolongation et c'est finalement Francis Charette, le seul joueur à marquer en fusillade, qui a scellé la victoire de 5-4 des Marquis. Pier-Olivier Pelletier a tour à tour stoppé Étienne Archambault, Peter-James Corsi et Thomas Beauregard.
Outre Joseph, Sébastien Payette, Peter-James Corsi et Tommy Lafontaine ont marqué pour Trois-Rivières. En plus du doublé de Charpentier, Lygitsakos a profité de la contribution de Jean-Simon Allard et Jonathan Paiement.
Marco Cousineau a fait face à 38 tirs alors que Pelletier en a affronté 37.
L'attaque à cinq des Marquis a fait sa part avec deux filets en huit occasions alors que celle du Viking a été blanchie en cinq tentatives.
Le Viking conclura sa série de matchs aller-retour cette semaine avec un doublé contre l'Isothermic de Thetford Mines. Le premier rendez-vous est prévu demain soir à 20 heures au Centre Mario-Gosselin, alors que le second se déroulera vendredi à 20 heures au Colisée.
Par la suite, il ne restera plus que des affrontements contre Rivière-du-Loup et Saint-Georges-de-Beauce pour compléter le calendrier régulier.
Carnet de notes
Les détenteurs de billets de saison ont jusqu'au 15 mars pour informer la direction du Viking s'ils désirent conserver leur siège réservé pour les séries éliminatoires. Par la suite, les billets redeviendront disponibles pour tous. Les prix des billets en séries seront connus cette semaine.