Après avoir été poussés à la limite en première ronde, les Estacades se préparent à en découdre avec les Lions de Lac St-Louis, en quarts de finale de séries éliminatoires midget AAA.

Un nouvel adversaire à dompter

Trois-Rivières — L’adaptation s’annonce majeure pour les Estacades de Trois-Rivières au deuxième tour des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA.

Après une bonne frousse en première ronde, face à un Rousseau-Royal de Laval-Montréal qui se cramponnait en défensive en attendant les ouvertures, la formation de l’entraîneur Frédéric Lavoie aura droit un défi complètement différent, en quarts de finale, face à une équipe beaucoup plus redoutable offensivement: les Lions de Lac-St-Louis.

Cette saison, les Lions ont inscrit 13 buts de plus que leurs rivaux trifluviens, ce qui ne représente pas une énorme différence. Ils misent toutefois sur l’un des joueurs les plus redoutables du circuit en Matt Choupani, deuxième marqueur du circuit Lévesque cette saison avec 43 buts et 83 points en 42 matchs. Depuis le début des séries, il a aussi ajouté 7 points en trois rencontres.

Choupani n’est pas l’unique moteur de l’offensive. Trois de ses coéquipiers (James Malatesta, Dovar Tinling et Alexi Van Houtte-Cachero) ont récemment aidé le Québec à remporter l’or aux Jeux du Canada, sous les ordres du pilote des Estacades.

«C’est une équipe beaucoup axée sur l’offensive. On va être appelés à défendre beaucoup plus que lors de notre série contre Laval-Montréal. La possession de la rondelle va être plus partagée. On va devoir être meilleurs sans la rondelle.»

Un rare affrontement

Les deux équipes n’ont pas l’habitude de se croiser dans leur quête de la Coupe Jimmy-Ferrari. Leur dernier affrontement lors des séries éliminatoires remonte à 2010 lorsque les Lions avaient éliminé les Trifluviens en cinq matchs. Cet hiver-là, l’actuel entraîneur des gardiens, Jimmy Appleby, défendait la cage des Estacades du pilote Gilles Bouchard qui était alors secondé par... Frédéric Lavoie.

Cet hiver, les deux équipes ont divisé l’affrontement saisonnier avec une victoire de chaque côté. Au classement général, les Estacades ont devancé leurs rivaux d’un seul rang, mais par une marge de 13 points.

«J’ai senti les gars soulagés d’avoir gagné la première ronde. Ils sont maintenant passés à autre chose et ils ont hâte d’affronter Lac-St-Louis», admet Lavoie.

En première ronde, les gardiens Olivier Leclair et Alexis Giroux n’ont pas affiché le même rendement qu’en saison, accordant 12 buts sur 109 lancers. À leur décharge, leur rôle n’était pas évident alors que leurs coéquipiers contrôlaient l’action à l’autre bout de la patinoire. Contre les Lions, les rondelles devraient arriver sur une base plus régulière. «Nos gardiens vont être plus impliqués dans les matchs, en recevant plus de lancers. Je ne suis pas inquiet qu’ils vont se replacer dans la prochaine série», note l’entraîneur.

Les deux premiers matchs de cette série trois de cinq seront disputés au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, vendredi (19 h) et dimanche (13 h).