Le jorkyball ressemble à du soccer, pratiqué à deux contre deux sur un terrain de 10 mètres par cinq mètres.

Un Mondial à Saint-Léonard-d’Aston

TROIS-RIVIÈRES— Avantageusement connue sur la scène de la balle rapide, la ville de Saint-Léonard d’Aston va obtenir un rayonnement international cet été en accueillant le Championnat mondial de jorkyball, une discipline inventée en France à la fin des années 80.

Le jorkyball ressemble à du soccer, pratiqué à deux contre deux sur un terrain de 10 mètres par cinq mètres.

La France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Pologne, le Japon et bien sûr le Canada seront représentés lors de ce tournoi du 4 au 7 juillet qui regroupera huit catégories (cinq chez les hommes, trois chez les dames).

«Quelques jeunes mordus ont amené et développé ce sport chez nous depuis trois ans», explique Claudette Bergeron, relationniste du comité organisateur. «Nous avons trois surfaces de jeu, plusieurs ligues de différents niveaux et ce sport est en forte croissance dans le monde. Ce sont surtout des mordus de soccer qui le pratiquent et les jeunes adolescents en raffolent, car ils touchent beaucoup au ballon. On veut participer à son essor.»

C’est la ville de Rome en Italie qui a accueilli le championnat l’an dernier. Saint-Léonard d’Aston a donc de grosses bottines à chausser! Le comité organisateur évalue à près de 60 000 $ le budget dont il aura besoin pour boucler l’événement.

«Il faut prendre en charge les athlètes à tous points de vue. Ce sera exigeant, mais très intéressant. On a commencé à approcher des partenaires, des commanditaires. La réponse du milieu est positive, les gens comprennent que ça va amener de la grande visite chez nous!»

Une centaine d’athlètes sont attendus en juillet. Le championnat du monde en sera à une première escale en Amérique du Nord.

Carnet de notes
Une délégation centricoise participe au championnat du monde depuis 2015. L’an dernier, à Rome, l’équipe nationale féminine canadienne a surpris en se classant troisième tandis que l’équipe masculine du club de Saint-Léonard-d’Aston a également impressionné en se classant dans le top 8 sur 32 équipes… La Fédération canadienne de jorkyball webdiffusera les principaux matchs de l’édition 2018 en direct.