Marc-Étienne Hubert a décidé de confier le filet à Marc-Antoine Gélinas pour le match de ce soir.

«Un match de caractère» pour les Patriotes

Plus qu'un petit week-end et la saison régulière des Patriotes de l'UQTR sera inscrite dans les livres. Mais avant de penser aux séries, les étudiants de Marc-Étienne Hubert ont encore quelques dossiers à régler!
Les Trifluviens ont en effet vu leur séquence de 19 victoires à leurs 20 derniers matchs prendre fin le week-end dernier. Si cette poussée irrésistible leur avait permis de s'installer au premier rang de leur division, les deux défaites encaissées en Ontario il y a une semaine les ont fait reculer jusqu'au troisième rang.
Le principal enjeu des deux prochains jours est clair: avec des victoires à domicile face à Queen's et Nipissing, les Patriotes s'assureront au moins du deuxième échelon de la section et de l'avantage de la glace pour les deux premières rondes des éliminatoires qui vont avec.
En boni, une victoire face à Queen's ce soir permettrait aux représentants de l'UQTR de prendre leur revanche sur l'équipe qui les a fait trébucher samedi dernier. «C'est agréable de revoir Queen's aussi rapidement dans le contexte. C'est un match de caractère, un match important pour le classement» fait valoir Hubert.
«Queen's nous attendait samedi dernier, cette équipe avait perdu au courant de la semaine face à RMC. Sans être une excuse, il faut dire aussi que la moitié de notre équipe était incommodée par un virus. Cette fois, c'est notre tour de les attendre de pied ferme. Avant d'attaquer les séries, ce week-end est un must, ça nous prend quatre points.»
Martin Lefebvre et Pierre-Olivier Morin devraient rater ces deux matchs, ce qui veut dire que Guillaume Asselin, qui n'avait pas terminé le précédent duel face à Queen's, sera disponible. La durée de l'absence de Morin est indéterminée, lui qui souffre d'une blessure à un genou.
Hubert offre le filet à Marc-Antoine Gélinas, un privilège qu'il peut prolonger s'il est à la hauteur de la situation. Gélinas est donc l'homme masqué de confiance de l'équipe, jusqu'à preuve du contraire.
«C'est lui qui a la balle dans les mains. Ça ne veut pas dire que notre autre gardien est mort pour autant. Rien n'est encore établi de façon définitive, à part qu'on va prendre une décision sur qui va garder les buts samedi à partir de la performance de Gélinas vendredi.»