Un lanceur du AA chez les Aigles

Les Aigles confirmeront dans les prochaines heures l'embauche du lanceur Kevin Thomas, un athlète originaire du Texas qui tentera de relancer sa carrière dans la Ligue Can-Am, cet été à Trois-Rivières.
Choix de 33e ronde des Cards de St. Louis en 2008, Thomas, 28 ans, a toujours évolué dans les circuits affiliés du baseball majeur. Il a monté les échelons dans l'organisation des Cards, avec laquelle il a notamment disputé trois saisons et 124 matchs dans le AA, la ligue réservée aux meilleurs espoirs.
Lanceur partant jusqu'en 2011, Thomas a par la suite été assigné à l'enclos des releveurs. Il a défendu les couleurs de Springfield dans la Ligue du Texas entre 2011 et 2013, en plus de faire une brève apparition au niveau AAA à Memphis.
Heureux de sa dernière trouvaille, le gérant des Aigles Pierre-Luc Laforest vante les mérites de Thomas, un gars d'expérience qu'il espère aider à redevenir un partant de qualité.
«Si je me fie à ce que j'ai entendu sur lui, il pourrait s'apparenter au style de Matt Rusch», avance Laforest. «La vélocité de sa balle se situe entre 91 et 94 miles à l'heure et il a une excellente glissante. Il peut lancer pour des prises et des retraits au bâton.»
Seul bémol, l'Américain se pointera au stade Fernand-Bédard sans avoir disputé une seule rencontre l'été dernier. Lors du camp d'entraînement des Cards il y a un an, Thomas a éprouvé des malaises à l'épaule de même qu'au coude. Libéré quelques jours plus tard, il a soigné ses blessures pendant plusieurs mois mais se dit prêt à revenir sur le monticule.
À l'instar de tous ces espoirs du AA qui voient la fenêtre d'opportunité se refermer tranquillement, son cheminement passera par les circuits indépendants. La Can-Am dans ce cas-ci. «On va évaluer sa condition au camp. Il ne pourra peut-être pas lancer 6 ou 7 manches ou encore 110 lancers par match, mais au pire, nous aurons une bonne équipe de releveurs derrière pour l'aider», explique Pierre-Luc Laforest.
Signe que la saison approche, les joueurs des Aigles commenceront à arriver à Trois-Rivières dès demain. Laforest, lui, est attendu en fin de semaine.