Le Canada a vaincu la Suède pour accéder à la finale du Championnat mondial junior.

Un grand spectacle

(COMMENTAIRE) Les amateurs de hockey qui ont préféré la demi-finale Canada-Suède plutôt que le duel Canadien-Stars n'ont pas été déçus. Quel spectacle, mes amis!
De la vitesse, des habiletés avec la rondelle, des chances de marquer, deux clubs qui jouent avec urgence... Même dans les séries de la Ligue nationale de hockey, il est rare de retrouver une telle combinaison d'ingrédients savoureux!
En prime, le Canada sort de ce duel endiablé toujours en vie! Pour un pays qui est condamné à rien d'autre que la médaille d'or, et qui dispute le tournoi à domicile, être écarté de la finale aurait été perçu comme un échec retentissant.
Une défaite aurait également terni la réputation de Dominique Ducharme, déjà associé à la déconfiture de l'équipe l'an dernier. 
Ducharme avait braqué les projecteurs sur lui avant le match en évoquant la fiche parfaite des Suédois en ronde préliminaire... ainsi que leur rendement pas mal moins flamboyant en ronde des médailles.
Ducharme a certainement voulu enlever de la pression sur ses jeunes joueurs en bombant ainsi le torse devant les caméras. En cas de revers, sa déclaration l'aurait toutefois hanté pendant des années. Il peut dormir tranquille, il a gagné son pari!
Du match de mercredi, je retiens aussi la performance de Thomas Chabot. Dominant depuis le début du tournoi, l'espoir des Sénateurs a encore une fois montré énormément d'aplomb face aux Suédois. 
Voilà de quoi réjouir les Sea Dogs, qui ont dépensé sans compter au cours des derniers jours sur le marché des transactions dans la LHJMQ pour tenter de s'offrir une troisième coupe du Président depuis 2011.
Mais avant de penser aux séries dans la LHJMQ, Chabot et son équipe ont une dernière mission à remplir, jeudi face aux Américains. Voilà un match qui est loin d'être gagné d'avance. Les Américains m'ont impressionné dans l'autre demi-finale face aux Russes. 
Ils vont tenter de gâcher le party au Centre Bell, et ils ont les munitions pour y arriver. Si j'étais vous, voilà un match que je placerais à mon agenda!