Les Diablos auront des choses à se faire pardonner, dimanche.

Un échec à venger pour les filles des Diablos

Trois-Rivières — À travers les dix matchs disputés depuis le début de la saison en première division du basketball collégial féminin, un résultat est particulièrement resté de travers dans la gorge de l’entraîneur Faisal Docter et ses protégées des Diablos du Cégep de Trois-Rivières. Les Rouges ont maintenant la chance de remettre les pendules à l’heure.

Le 23 novembre dernier, les Diablos ont baissé pavillon devant les Cheethas du Cégep Vanier. Au-delà du pointage, le pilote des Trifluviennes était surtout déçu de l’effort déployé face à une formation à leur portée.

Dimanche, dès 13 h au gymnase du pavillon des Sciences, les Diablos pourront venger cet échec en accueillant ces mêmes Cheethas qui les pourchassent au classement.

«C’est vraiment un gros match pour nous. Il y a trois équipes qui sont dans la lutte pour les deux dernières places en éliminatoires», mentionne Docter, confiant que la récente performance contre les Dynamiques du Cégep Sainte-Foy – un revers de 54-51 – saura revigorer son groupe.

«Les filles ont vu la semaine dernière qu’elles étaient capables de jouer avec une des meilleures équipes de la ligue. Par contre, quand on a joué à Vanier, elles étaient très déçues de leur performance. Je pense qu’elles sont allées là en pensant que ça allait être facile de gagner. On n’a pas suivi le plan de match et on a paniqué quand les choses ont commencé à mal aller.»

Pour le duel de dimanche, Docter devra toutefois composer avec un alignement réduit. Les dernières semaines ont été rudes pour ses joueuses qui envahissent l’infirmerie. Ainsi, Mérédith Bélanger, Allyson Gagné et Mia Bleu ne seront pas en uniforme. «On pratique avec seulement huit joueuses présentement alors on fait ce qu’on peut dans les circonstances. On s’adapte, surtout dans la répartition des minutes de jeu.»

Les Diablos (3-7) occupent le cinquième rang du classement général, tout juste devant les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit (3-7) et les Cheetahs (2-9). «Une victoire solidifie notre position au classement tandis qu’une défaite va entraîner des problèmes pour nous...», conclut l’entraîneur.