La Trifluvienne Marie-Ève Gélinas a bouclé ses Jeux du Canada avec deux médailles d’or en autant d’épreuves.

Un doublé doré!

Trois-Rivières — Marie-Ève Gélinas aura l’esprit léger lors des cérémonies de fermeture des Jeux du Canada. L’archère trifluvienne a complété une semaine parfaite à Red Deer, vendredi, alors qu’elle a savouré une deuxième médaille d’or en l’espace de 24 heures. Après son triomphe individuel la veille, elle s’est hissée au sommet de l’épreuve d’arc recourbé en équipe avec son coéquipier Jacob Gagnon.

Quelques minutes à peine après avoir disposé de la Saskatchewan en finale, au compte de 6-2, la porte-couleurs du club Le Sagittaire flottait littéralement sur un nuage. «Je ne peux pas demander mieux! On voulait faire de notre mieux et on a vraiment tiré comme des malades!»

Après une première victoire de 6-2 en quarts de finale contre la Colombie-Britannique, une lourde commande attendait le duo québécois dans le carré d’as: un rendez-vous avec les favoris de l’Ontario. Gélinas et Gagnon ne se sont toutefois pas laissé déconcentrer et ont finalement signé un triomphe convaincant de 6-0. Quoi de mieux pour faire le plein de confiance avant l’affrontement ultime! «Ça nous a vraiment beaucoup encouragés. En passant en finale, on s’assurait d’une médaille alors cette pression est disparue. Il restait simplement à savoir de quelle couleur serait la médaille.»

Après avoir épatée en 2015 en raflant deux médailles de bronze à l’âge de 14 ans, Gélinas est débarquée en Alberta avec la ferme intention de réussir un autre doublé avec, en prime une médaille d’or individuelle. La pression est maintenant évacuée, elle peut dire mission accomplie.

«Je m’étais mis beaucoup plus de pression qu’à ma première participation aux Jeux du Canada. J’étais venue pour l’or. Je voulais absolument gagner l’épreuve individuelle et je visais un podium en équipe. Là, j’ai gagné deux médailles d’or. On dirait que je ne le réalise pas encore. Je suis vraiment contente de ce que j’ai fait.»

La double médaillée d’or profitera maintenant de ses derniers moments aux Jeux du Canada pour aller encourager les autres athlètes québécois toujours en action. Au programme, elle prévoit aller voir la formation féminine de hockey qui bataille toujours pour l’or.

À son retour au bercail, elle se concentrera ensuite sur les qualifications en vue des Mondiaux de la jeunesse.