Félix Brown

Un deuxième Brown avec les Aigles

Quand il a décidé de rejoindre le groupe d'actionnaires des Aigles de Trois-Rivières il y a un peu plus d'un an, Éric Gagné avait promis à son ami Pierre-Luc Laforest qu'il s'impliquerait dans le recrutement, quitte à dénicher des joueurs à l'autre bout du continent.
Grâce à l'ancien lanceur étoile des majeures, les Aigles ont confirmé, jeudi, la signature de Félix Brown, un polyvalent joueur de champ intérieur qui a passé la dernière saison à Hawaii, dans la Pacific Association of Professionnal Baseball Clubs.
Âgé de 24 ans, Brown évolue habituellement au deuxième but, mais il est en mesure de dépanner au troisième ainsi qu'à l'avant-champ. L'an passé avec les Stars de Hawaii, il a participé à 42 matchs, au cours desquels il a maintenu une moyenne au bâton de ,220.
Porte-couleurs de l'équipe nationale de France, il connaît bien Gagné. Ce dernier a d'ailleurs bien vendu son jeune à Laforest! «Je ne l'ai jamais vu jouer, mais Éric m'a convaincu, sourit le gérant. Il a de bonnes mains: en défensive, ça semble être une valeur sûre. Au bâton, Éric estime qu'il pourrait être en mesure de frapper pour ,280 dans la Ligue Can-Am. Bref, je le vois comme un joueur d'utilité, capable de se présenter sur le terrain à tous les jours. C'est un frappeur de situation avec un bon sens du baseball.»
Avec les informations qu'il détient sur son nouveau protégé, Laforest prévoit utiliser Brown comme deuxième frappeur, derrière un autre Brown, Steve celui-là. «Félix n'est pas le gars le plus rapide, mais ça reste un frappeur ambidextre capable de se débrouiller. Il va nous rendre de bons services, j'en suis persuadé.»
Brown a grandi à Saint-Martin, mais ne parle pas français. Il s'exprime cependant très bien en anglais, ce qui facilitera son intégration dans son nouveau vestiaire, selon Laforest. «Il a joué dans la NCAA pour le programme de l'Université Ohio Dominican, où il a connu un certain succès. Il est donc parfaitement intégré à la culture du baseball américain.»
Félix Brown sera donc au stade Fernand-Bédard, le 11 mai prochain, lors de l'ouverture du camp d'entraînement des Aigles Can-Am. On sait déjà que le releveur Matt McDonald et le receveur Bubby Williams n'y seront pas. «Matt se retire du baseball tandis que Williams a été libéré mercredi. Sa situation familiale ne lui permet pas de passer un été à Trois-Rivères.»
Le gérant espère maintenant se dégoter un joueur de premier but et un autre de troisième but.