Les Patriotes auront fort à faire pour sortir des quarts de finale jeudi à Montréal, alors qu’ils ont rendez-vous avec une équipe ayant remporté 13 fois le titre national.
Les Patriotes auront fort à faire pour sortir des quarts de finale jeudi à Montréal, alors qu’ils ont rendez-vous avec une équipe ayant remporté 13 fois le titre national.

Un défi de taille en lever de rideau

Trois-Rivières — À l’image des Yankees de New York ou des Canadiens de Montréal, les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique sont la référence quand il est question de soccer universitaire au pays. C’est contre eux que les Patriotes de l’UQTR commenceront le Championnat canadien masculin, jeudi en quart de finale sur le campus de l’Université de Montréal.

Un gain assurerait les Trifluviens d’une présence en demi-finale. Une défaite les priverait de l’opportunité de jouer pour une médaille aux nationaux. Bref, l’enjeu est grand et le défi, colossal.

Les T-Birds ont remporté, dans leur histoire, le titre national à 13 reprises! Quant aux Patriotes, ils voudront s’assurer d’un podium à la prestigieuse compétition, après la médaille de bronze gagnée en 2012, à Québec, alors que Pierre Clermont dirigeait les troupes.

Les étudiants-athlètes de l’UQTR arrivent dans la métropole en tant que négligés, même s’ils ont terminé au premier rang en saison au Québec. Une défaite en finale provinciale contre les hôtes du tournoi, les Carabins de l’UdeM, les oblige à en découdre avec les champions de la section Canada-Ouest. Ça ne sera pas facile, comme en convient Shany Black, mais tout demeure possible, surtout dans un match de 90 minutes.

«Avoir la chance de rebondir après une défaite en finale, c’est rare dans le sport. Ce sera une première expérience pour notre groupe au Championnat canadien, mais nous avons eu une bonne référence avec nos matchs contre les Carabins pendant la saison. On arrive ici avec une certaine sérénité», partage Black, dont les joueurs ont posé les pieds dans la métropole mardi matin, en vue de l’affrontement de jeudi.

«Notre rigueur défensive sera mise à l’épreuve. En analysant les vidéos, UBC a certainement une envie d’attaquer, une faim d’aller vers l’avant. Ils jouent un beau soccer, plusieurs d’entre eux ont évolué dans des académies professionnelles.»

La bonne nouvelle, c’est que les Patriotes ont aussi leurs forces. Ils accordent moins d’un but par partie et ont deux joueurs dans le top 5 des pointeurs en Maxime Boucher (10) et Félix Bouchard (8). Dans les buts, le gardien Félix Clapin-Girard a été sacré mercredi le joueur par excellence à sa position au pays. Son coéquipier, le défenseur Jean-Simon Cournoyer, se glisse aussi sur la première équipe d’étoiles.

Le hic, c’est que les Patriotes pourraient devoir se passer de Clapin-Girard jeudi, en raison d’une blessure. Une décision sera prise en ce qui a trait à la présence ou non du joueur de Gatineau dans l’alignement dans les minutes avant la rencontre.

Le match est prévu pour 12 h 30. Il sera possible de le suivre en direct au usports.live.