On retrouve devant: Rolland Bégin (Louiseville), Dale Boisvert (Saint-Étienne-des-Grès), Patrick Crépin (Trois-Rivières-Ouest), Raphaël Blais (Notre-Dame-du-Mont-Carmel) et Philippe Deshaies (Nicolet). Derrière: Marc-André St-Amand (Saint-Tite), Kevin Bouchard (Saint-Maurice Bleu), Yves Martin (Saint-Maurice), Mario Paillé (Sainte-Ursule), Jean-François Martin (président), Sébastien Rompré (Sainte-Anne-de-la-Pérade), Jean Blanchette (Cap-de-la-Madeleine) et Martin Désaulniers (Saint-Boniface).

Un circuit à maturité

TROIS-RIVIÈRES — La Ligue de baseball senior A de la Mauricie fête son dixième anniversaire avec l’ajout d’une 12e équipe pour la saison 2018.

En effet, il n’y aura pas un, mais deux clubs du côté de Saint-Maurice, un village reconnu pour sa passion pour le baseball. Mais cette passion n’est pas propre aux Mauriçois dans la région!

Saint-Tite, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Trois-Rivières-Ouest, Cap-de-la-Madeleine, Nicolet, Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Boniface, Sainte-Ursule et Louiseville complètent le groupe. Toutes les formations disputeront 16 matchs, deux de plus que l’an passé.

Les Patriotes de Sainte-Ursule tenteront de défendre leur titre acquis l’automne dernier. «Je ne vois aucune équipe au-dessus de la mêlée pour l’instant. Comme bien d’autres, je pense que le classement sera serré», s’enthousiasme le président de la LBSAM, Jean-François Martin, qui a convié toutes les organisations au traditionnel 5 à 7 de début de campagne, jeudi à Trois-Rivières.

«Le baseball est sur une belle lancée! On le constate dans la région, certaines associations manquent de disponibilités de terrains et nous cherchons toujours des entraîneurs pour le baseball mineur. Dans notre ligue senior, en ajoutant les réservistes, il y a plus de 270 joueurs. Ce sont tous des passionnés, qui trouvent le temps de se rassembler chaque dimanche, après une semaine de travail et malgré toutes leurs occupations.»

La saison aurait dû commencer en grand, avec une fin de semaine d’action au Stade Stéréo Plus, mais la pluie rend le terrain impraticable.

Les Aigles, qui sont les principaux locataires du stade, ont donc suggéré aux dirigeants du baseball senior de déplacer ces parties plus tard durant l’été, les samedis en avant-midi.

C’est donc dire que chacune des formations aura l’occasion de jouer au stade.«On aurait aimé que le terrain soit prêt pour eux, mais ce n’est pas le cas. On voit l’importance de se doter d’un terrain synthétique à Trois-Rivières», lance en riant le directeur général de la franchise de la Ligue Can-Am, René Martin. Le domicile des Aigles accueillera aussi le match des étoiles, le 21 juillet.

«On essaie de gagner de la visibilité car le calibre de jeu, lui, augmente», renchérit Jean Blanchette, un membre du conseil d’administration de la LBSAM.

«Nous n’avons pas encore atteint le calibre de l’ancienne LBRM, mais on s’en rapproche.»

Joueurs, entraîneurs et dirigeants espèrent dorénavant que la météo sera de leur côté cet été. Les séries sont prévues pour le mois de septembre.