Steve Larouche

Un beau défi pour Larouche

CHRONIQUE / Quand une porte se ferme, parfois il y en a une autre qui s’ouvre.

Ne soyez pas dupes, Steve Larouche n’a certainement pas apprécié apprendre que son contrat n’était pas renouvelé par les Cataractes, même si les deux parties ont annoncé que c’était une décision prise d’un commun accord. Le Trifluvien était en poste depuis huit ans, à 20 minutes de la maison. Il venait de vivre deux années pénibles de reconstruction, il espérait être là pour récolter les fruits avec les autres hommes de hockey de l’organisation.

Il n’est pas perdant au change, toutefois. Il se retrouve à la tête des Riverains dans le midget AAA. Sa candidature a été poussée par les Cataractes, et sa vaste expérience a fait le reste du plaidoyer auprès du nouveau patron des Riverains Guillaume Latendresse. Cette opportunité l’oblige à sortir de sa zone de confort, et de voler de ses propres ailes.

Après avoir secondé cinq pilotes en huit ans, il était mûr pour avoir sa chance. Les Islanders de Charlottetown ont bien failli lui donner ce privilège il y a quelques années, lui qui a terminé deuxième derrière Jim Hulton. Si les succès sont au rendez-vous avec les Riverains, une équipe de la LHJMQ fera éventuellement appel à ses services.